ADVERTISEMENT

Magistrature : Un grand chamboulement en vue

Le Président Macky Sall a convoqué, aujourd’hui lundi 22 novembre le Conseil supérieur de la magistrature.

Les magistrats autour de Macky Sall

Le Président Macky Sall a convoqué, aujourd’hui lundi 22 novembre le Conseil supérieur de la magistrature.

ADVERTISEMENT

Reporté à plusieurs reprises, le CSM est prévu en début de soirée au Palais de la république. Un pré-conseil est prévu auparavant, à 15 heures. Un grand chambardement est annoncé. Et pour cause, certains postes sont restés vacants depuis le décès ou le départ à la retraite des magistrats qui les occupaient. C’est le cas de celui du Doyen des juges d’instruction au Tribunal de Grande Instance (TGI) hors classe de Dakar, en remplacement du juge Samba Sall, décédé. Mais aussi, le pourvoi de certains postes stratégiques.

Si certains noms circulent pour remplacer Samba Sall, le site du TGI de Dakar est formel : « le premier cabinet est confié au doyen des juges d’instruction, magistrat plus gradé et plus ancien que les sept autres juges d’instruction.» A partir de ce constat, certaines indiscrétions avancent que c’est le juge du deuxième cabinet, Abdoulaye Hassane Thioune, qui est en pole position pour remplacer Samba Sall, même si on cite invraisemblablement les noms de Aziz Seck et Yakham Lèye. Mais, avant que cela ne soit officiel, il faudra forcément une réunion du CSM. C’est la tradition, souffle-ton. Et cela dénote de l’importance du poste. Car, les plaintes avec constitution de partie civile sont déposées au niveau du cabinet du Doyen des juges d’instruction.

A charge pour lui de les prendre ou de les imputer à un autre juge d’instruction. Après la succession de Samba Sall, le CSM va sans doute se pencher sur celle de Cheikh Tidiane Diallo, procureur général de la Cour d’appel de Thiès, qui lui aussi a été rappelé à Dieu récemment. Il a été auparavant directeur de l’administration pénitentiaire, secrétaire général du ministère de la Justice. Il devait fêter ces 68 ans à la tête de la Cour d’appel de Thiès. Malheureusement, il a perdu la vie, laissant ainsi le poste vacant. Il en est de même pour le président de la Cour d’Appel de Ziguinchor, son homologue de Saint-Louis et le premier avocat général de la Cour Suprême, pour ne citer que ceux-là. Ils devraient bientôt faire valoir leur droit à une pension de retraite.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

Renvoi en chambre criminelle : Sonko fixé le 9 février 2023

Renvoi en chambre criminelle : Sonko fixé le 9 février 2023

Didier Awadi ressuscite le panafricanisme

Didier Awadi ressuscite le panafricanisme

Monnaie électronique : 22 millions de comptes recensés au Sénégal

Monnaie électronique : 22 millions de comptes recensés au Sénégal

Paiements numériques au Sénégal : plus de 17 milliards FCFA transférés en 2021

Paiements numériques au Sénégal : plus de 17 milliards FCFA transférés en 2021

'Leumbeul time' : les excuses de Mame Ndiaye Savon à la Oummah islamique

'Leumbeul time' : les excuses de Mame Ndiaye Savon à la Oummah islamique

ADVERTISEMENT