Mbour : un homme de 52 ans accusé d’avoir violé et engrossé sa belle-fille mineure

Samba Ciss, âgé de 52 ans et père de famille domicilié au quartier Diameguene de Nguékhokh, croupit depuis hier jeudi à la Maison d'arrêt et de correction (Mac) de Mbour. Il est accusé d'avoir violé et engrossé la fille mineure de son épouse, âgée de 16 ans.

viol

Tout est parti de la décision de Nd.C.S, âgée de 16 ans, qui a confié la semaine dernière à son oncle maternel avoir été plusieurs fois violée par le mari de sa maman. Selon elle, son beau-père profite des absences de sa mère pour la contraindre à des rapports sexuels.

D’après les informations fournies par L’Observateur, l'oncle a fait part de la nouvelle à la mère de la présumée victime et ensemble, ils ont conduit la jeune fille à la structure sanitaire de Nguékhokh. Après les consultations, le gynécologue leur a fait savoir que Nd.C.S a perdu son hymen depuis longtemps ainsi qu'une grossesse de 4 mois 2 semaines.

En possession du dossier médical, la maman a déposé une plainte contre son mari à la Brigade de gendarmerie de Nguékhokh. Interrogée devant son présumé violeur et par ailleurs auteur de sa grossesse, Nd.C.S., a déclaré qu'à chaque fois que sa maman s'absente de la maison pour aller au travail, son papa adoptif l'oblige à entretenir des rapports sexuels avec lui. Avant de la menacer de garder le silence.

Mais, le mis en cause a crié au complot en niant les accusations. En dépit de ses dénégations, le père de famille a été déféré au parquet de Mbour.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT