Médinatoul Salam : le grand chantier de Sokhna Aida Diallo

La veuve de Serigne Béthio Thioune a formulé le projet de doter Médinatou Salam d’un grand Daara moderne en régime internat pour enseigner la religion et la voie des ‘’Khassaïdes’’ aux jeunes musulmans

Sokhna Aida Diallo

.L’annonce a été faite lors d’un grand ‘’thiant’’ organisé dans son domicile, ’’Cofeel’’, en l’honneur des ‘’Tut tankk’’ (les enfants). C’est un grand chantier que vient de lancer Sokhna Aida Diallo en faveur des jeunes Thiantacones et autres jeunes musulmans qui habitent à Médinatou Salam ou qui veulent faire des études approfondies du Coran et des ‘’Khassidas’’ de Serigne Touba. Dans ce cadre, elle a profité du ‘’thiant’’ organisé en l’honneur de ses jeunes talibés, pour annoncer son ambition de participer activement à l’éducation religieuse de ces derniers.

Assise sur une chaise royale installée sur le podium pour mieux ressortir sa prestance, Sokhna Aida Diallo était accompagnée, comme à l'accoutumée, de ses deux anciennes coépouses Sokhna Bator et Adja Déthié Pène, et leurs fidèles compagnons qui étaient regroupés à gauche du podium. Elle a présenté son projet phare de construire un grand Daara moderne destiné à l’enseignement du Saint Coran et des ‘’Khassaïdes’’.

Selon la veuve de Serigne Cheikh Béthio Thioune installée à Keur Samba Laobé plus connu sous le nom de Médinatou Salam, cette grande infrastructure donnera aux jeunes l’opportunité de se familiariser et de maitriser les saintes Écritures, mais aussi de maitriser les écrits du fondateur du mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké. Elle fonctionnera sous le régime de l’internat où des enfants âgés de 5 à 17 ans pourront acquérir des connaissances religieuses à travers diverses matières.

Dans cette perspective, cette année, les talibés thiantacones ont jeté les bases de ce sanctuaire du savoir en ayant suivi des cours de vacances avec l’enseignement du Coran et des ‘’Khassaïdes’’. Cela va permettre à des dizaines de jeunes et d’adolescents autochtones ou même venus de l’étranger d’entamer leur éducation coranique. C’est d’ailleurs ce weekend que s’est bouclé le premier mois de formation matérialisé par une cérémonie de récital du Coran et des ‘’Khassaïdes’’ qui ont fusé en chœur ou en solo. Pour la veuve de Cheikh Béthio, cette initiative permettra de mieux canaliser les enfants afin de les maintenir sur le droit chemin et de leur éviter une voie qui pourrait les dévier vers des activités peu recommandées. Et pour les talibés thiantacones, c’est la meilleure manière d’inculquer aux jeunes les valeurs et de les éduquer avant qu’ils ne soient tentés par les mauvaises pratiques de la rue.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Il n'y aura pas de production farine à partir de lundi

Il n'y aura pas de production farine à partir de lundi

Plusieurs cas de Covid chez les pèlerins sénégalais

Plusieurs cas de Covid chez les pèlerins sénégalais

Niger: des militaires enlèvent un préfet et exige la libération de Bazoum

Niger: des militaires enlèvent un préfet et exige la libération de Bazoum

Si vous avez cette caractéristique, vous êtes d'une intelligence supérieure

Si vous avez cette caractéristique, vous êtes d'une intelligence supérieure

Présence militaire : Macron dépêche son envoyé personnel à Dakar

Présence militaire : Macron dépêche son envoyé personnel à Dakar

Guy Marius : «Macron sait que Diomaye balaiera tous les soldats français»

Guy Marius : «Macron sait que Diomaye balaiera tous les soldats français»

Mairie de Ziguinchor : un Conseil municipal convoqué le 27 juin pour remplacer Sonko

Mairie de Ziguinchor : un Conseil municipal convoqué le 27 juin pour remplacer Sonko

Trafic international de drogue : le rappeur AKBess placé sous mandat de dépôt

Trafic international de drogue : le rappeur AKBess placé sous mandat de dépôt

Euro 2024 : le Portugal qualifié en 8e

Euro 2024 : le Portugal qualifié en 8e

ADVERTISEMENT