Mis à sac du consulat du Sénégal à New-York : comment les suspects ont été piégés

Un avis de recherche concernant onze Sénégalais a été lancé suite au saccage du Consulat général du Sénégal à New York, le 4 août dernier. Quatre des onze suspects ont été arrêtés. Comment sont-ils tombés ?

le consulat Sénégal à New York

Il y a un mois et demi, le consulat du Sénégal avait été saccagé. La police de New York, qui a fait le constat, avait lancé un avis de recherche concernant 11 Sénégalais. Mais, après 6 semaines d’intenses investigations, appuyées par le «Diplomatic Security service» (Dss), Ibrahima Touré, Saliou Diop, El Hadji Kairé et Serigne Touré et Cie ont été piégés, arrêtés et mis à la disposition de la justice américaine.

El Hadji Kaïré est le dernier à être interpelé par les forces de l’ordre américaines dans ce dossier. Il a été arrêté le 28 septembre dernier à Harlem. Kaïré était venu pour parler «profit» avec son «bourreau», agent de sécurité au département d’Etat américain qui, pour des raisons liées à l’investigation, avait caché son identité et s’était présenté comme un partenaire ayant besoin des services de El Hadji.

Tout a commencé le 27 septembre 2023, selon Les Echos, quand 2 agents spéciaux du DSS ont parlé à une personne qui a déclaré avoir déjà vécu à la même adresse que El Hadji Kaïré, à New York. L’identité de cette personne n’a pas été dévoilée. Une photo du suspect lui a été montrée. Une image tirée des vidéosurveillances du consulat au moment des faits. L’individu a confirmé que la personne sur la photo est bel et bien son ancien colocataire Kaïré.

Pour le cas de Serigne Touré, les enquêteurs du département d’Etat ont reçu l’information selon laquelle l’accusé s’était rendu à la police le 11 aout dernier, c’est-à-dire une semaine après le saccage, pour déclarer la perte ou le vol de son scooter. D’après l’examen par le DSS des rapports du service de police de la ville de New York, des images de caméra montrent le déclarant affirmant à la police répondre au nom de Serigne Touré.

De plus, selon les enquêteurs, il portait en bandoulière un sac sur lequel on pouvait lire les mots «New York». Ensuite, d’après le visionnement des images de vidéosurveillance du consulat, ledit sac est identique à celui porté par «l’agresseur» du consulat le 4 août 2023. Les limiers ont aussi étayé leur argumentaire par l’examen d’images sur une page TikTok qui appartiendrait au suspect.

ADVERTISEMENT

D’après l’examen des images et vidéos TikTok qui ont été publiées sur ce compte, les agents fédéraux déclarent avoir identifié une personne qui semble être le suspect, car il a une carrure et des traits de visage similaires à ceux de Touré. En effet, expliquent les agents, dans plusieurs de ces vidéos, l’homme qui ressemble à Touré semble porter les vêtements ou les accessoires que «l’agresseur» portait au consulat le jour du saccage.

Plus précisément, l’homme porte la même ceinture rouge avec une boucle ronde et le même sac en bandoulière avec les mots «New York» qu’un des agresseurs portait le 4 août 2023. Les forces de sécurité n’ont pas hésité à apporter toutes les preuves de leurs accusations, images et vidéos à l’appui. La déclaration de perte émise par Touré comprenait les informations nécessaires pour faciliter sa localisation et son arrestation.

Saliou Diop repéré par la police de New York par reconnaissance faciale

L’arrestation du sieur Saliou Diop montre jusqu’où la police américaine est plongée dans les nouvelles technologies. L’intelligence artificielle, base de la reconnaissance faciale, a été utilisée pour repérer le compatriote. Selon le rapport de la DSS, les enquêteurs n’ayant pas eu les ressources nécessaires d’identifier le suspect, ont fait appel à une agence fédérale américaine dont le nom n’a pas été mentionné mais tout laisse à croire qu’il s’agit du FBI. L’expertise de cette dernière a pu affiner les images prises lors du saccage et confirmer un possible correspondance avec le nommé Saliou Diop.

Le 19 septembre 2023, vers 20h39, alors qu’il participait à une manifestation organisée par l’opposition en pleine assemblée générale des Nations unies, Saliou Diop, un des suspects, avait été arrêté par le service de police de la ville de New York. À la suite de son arrestation, Diop a répondu aux questions des détectives de la police de New York. Selon le document, il a reconnu qu’il avait participé à une manifestation au consulat le 4 août 2023 et aurait admis que ça s’était mal passé.

Diop aurait également déclaré que quelqu’un s’était introduit par effraction dans le Consulat et aurait admis qu’ils avaient mis sens dessus dessous les lieux. Rappelons que tous ces suspectés ont été arrêtés et bénéficient d’une liberté provisoire avec payement de caution, en attentant leurs procès respectifs.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT