'Nemeku Tour' de Sonko : du sang et des blessés, dont un policier

De violents affrontements ont opposé les partisans de l’Apr de Tchiky (commune de Diass) aux partisans de Ousmane Sonko dans le cadre de sa tournée du Nemeku Tour.

nemeku tour

Le "Nemeku Tour" initié depuis quelques semaines dans le département de Mbour par le leader de Pastef a failli virer au drame hier à l’étape de Tchiky (commune de Diass). De violents affrontements ont opposé les partisans de la responsable politique de l’Apr Fatou Dione aux militants de Pastef. Du sang a coulé. Comme en témoignent ces clichés de victimes qui font froid dans le dos. Des blessures ouvertes, des points de suture à la tête, des fractures attestent de ces violentes échauffourées.

D’après Les Echos, le nom de Adji Sarr scandé par les proches de la responsable politique de l’Apr de la localité, Fatou Dione, qui a été à l’origine de la bagarre. Dans un premier temps, les partisans de Sonko n’ont pas répondu à la provocation, mais la riposte n’a pas tardé avec la clameur qui pourchassait le cortège avec des injures. Une riposte aussi cinglante que sanglante.

Même si la responsable politique de l’Apr, Fatou Dione, était absente des lieux au moment des faits, elle a déploré ce qui s’est passé dans la localité. «Ousmane Sonko est en train de faire une tournée dans le département de Mbour. Il a été reçu par ses responsables donc je ne vois pas pourquoi il frappe la population ; tout simplement parce qu’il a entendu le nom de Adji Sarr. Ses gardes du corps ont frappé les jeunes, mon petit-frère a été bastonné et blessé à la tête et se trouve à l’hôpital. Ils ont poursuivi les gens jusque dans leurs chambres», narre la responsable politique de l’Apr. Poursuivant, elle rapporte aussi que la maison de sa sœur qui se trouve au bord de la rue a été saccagée, les vitres caillassées.

Contrairement à cette version des faits, le porte-parole de Pastef et responsable politique à Mbour, Me Abdoulaye Tall, fait état d’une d’embuscade dont l’objectif, dit-il, était de saboter le "Nemeku Tour". Il précise également que des blessés ont été enregistrés dans les deux camps. Même un policier a été blessé. Ce qui lui fait dire que la responsable politique de l’Apr de Tchiky doit être entendue par la justice.

D’autres sources renseignent que la rencontre entre le leader de Pastef et un responsable politique de la localité, en l’occurrence Aliou Seck Ndour, n’a pas été vu d’un bon œil par les proches de la coordonnatrice de l’Apr dans cette localité. C’est pourquoi, ils ont provoqué le camp de Sonko qui a riposté.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mondial 2022 : le Sénégal domine l'Équateur et se qualifie en huitièmes

Mondial 2022 : le Sénégal domine l'Équateur et se qualifie en huitièmes

Qatar 2022 : Iran vs États-Unis, match sous haute tension

Qatar 2022 : Iran vs États-Unis, match sous haute tension

Le verdict est tombé pour les gardes du corps d'Ousmane Sonko

Le verdict est tombé pour les gardes du corps d'Ousmane Sonko

Sénégal-Équateur : le fils de feu Pape Bouba Diop s'adresse aux Lions

Sénégal-Équateur : le fils de feu Pape Bouba Diop s'adresse aux Lions

On veut danser ce soir

On veut danser ce soir

Sénégal-Equateur : Me Abdoulaye Wade en mode supporter

Sénégal-Equateur : Me Abdoulaye Wade en mode supporter

Assemblée : le double jeu des députés de Wallu

Assemblée : le double jeu des députés de Wallu

Qatar 2022 : les Lions rencontrent leur famille avant d'affronter l'Équateur

Qatar 2022 : les Lions rencontrent leur famille avant d'affronter l'Équateur

Politique économique du Sénégal : les chiffres de 2021

Politique économique du Sénégal : les chiffres de 2021