Oustaze Omar Sall est libre

Oustaz Oumar Sall est libre ! Après 18 jours de détention provisoire, il vient d’être déclaré coupable pour injures et condamné à 6 mois de prison assortis de sursis.

Oustaz Oumar Sall

Le verdict dans l’affaire opposant le collectif des associations tidianes et Oustaz Oumar Ahmed Sall vient de tomber. Après une audience qui a duré 7 tours d’horloges, le juge n’a pas suivi la réquisition du procureur. Statuant publiquement et contradictoirement, le tribunal correctionnel de grande instance de Dakar a relaxé le prêcheur Oustaz Oumar Sall du délit de provocation d’actes d’intolérance mais le déclare coupable du délit d’insultes via un réseau informatique envers un groupe de personnes se distinguant pour la religion. Il l’a condamné à 6 mois d’emprisonnement assorti de sursis.

La défense avait dans sa plaidoirie sollicité un verdict d’apaisement. Me Abdoulaye Tall qui défendait le prêcheur a qualifié le procès « d’une bonne nouvelle pour les sciences islamiques » du fait qu’il a permis de recadrer le débat autour des croyances de la religion. « Quand vous êtes interpellés par le savoir, répondez par le savoir et non par les injures et calomnies.», a dit l’avocat.

Rappelons que le célèbre prêcheur, Oustaz Oumar Sall a été arrêté et placé en garde à vue par la Division spéciale de cyber sécurité de la police nationale. Il est accusé d’avoir dénigré des pratiques cultuelles de la confrérie des tidianes, dont la Wazifa et l’Hadaratoul Jummah. Il est poursuivi pour diffamation et insulte commises par le biais d’un système informatique envers un groupe de personnes se distinguant par la religion et provocation par un moyen de diffusion publique, d’actes d’intolérances entre des personnes de sectes religieuses différentes.

Oumar Sall avait critiqué certaines pratiques de la confrérie tidiane en disant ceci : "Le Prophète n’a jamais enseigné de scander le nom d’Allah à la fin de la prière », a-t-il notamment affirmé, faisant ainsi allusion à la Wazifa et l’Hadaratoul Jummah propres à la confrérie tidiane. Lors de son audition, Oustaze Oumar Sall a contesté les faits à lui reprochés.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT