Pédophilie : Les confessions détonantes des victimes de Assane Mbacké

Serigne Assane Mbacké alias « Khelcom » et ses acolytes accusés de pédophilie et de viols répétés sur des mineurs de 16 et 17 ans ont livré des aveux torrides et détonants aux enquêteurs de la Division spéciale de cybersécurité.

Serigne Assane Mbacké

Serigne Assane Mbacé, Baïdy Hamady Sow, un de ses proches, Abdourahmane Lô, réceptionniste à l’hôtel Nina, et Khadim Samb dit « Djimbori », chanteur religieux sont passés aux aveux, avec force détails.

Serigne Assane Mbacké « Khelcom » a déclaré qu’il a abusé des mineurs O. Diouf (16 ans) et H. Thimbo (17 ans) ’eux dans sa chambre à Guédiawaye. Il a aussi reconnu avoir organisé et assisté dans la même pièce aux relations sexuelles entre T. Khamary et l’un de ses co-accusés, Khadim Samb dit Djimbory, un chanteur religieux. Pour se dédouaner, Serigne Assane Mbacké a déclaré souffrir de pulsions sexuelles qu’il n’arrive pas à maîtriser. Ce qui, laisse-t-il, entendre, expliquerait également sa consommation compulsive de vidéo pornographiques, à caractère gay, remarquée grâce à l’historique de navigation de son téléphone portable. Il a également confié aux enquêteurs, toujours pour justifier ses actes, avoir subi des actes pédophiles durant son enfance.

Djimbory a servi la même histoire pour expliquer lui aussi ses penchants homosexuels.

Les confessions des victimes présumées

O. Diouf, 16 ans, et H.Thimbo, 17 ans, des victimes du marabout Serigne Assane Mbacké alias « Khelcom » ont détaillé aux enquêteurs de la Division spéciale de cybersécurité comment ils étaient violés puis transformés en esclaves sexuels.

O. Diouf a confié qu’il s’adonnait à des actes homophobes sexuels depuis les vacances scolaires. A l’en croire, il a été embrigadé dans ce réseau par Serigne Assane Mbacké, domicilié non loin de la maison de son oncle à Guédiawaye.

Durant les vacances, il a été envoyé chez Khelcom pour lui apporter à manger. Ce dernier aurait profité de cette occasion pour lui faire des compliments avant de lui présenter à un de ses amis, Baidy Hamady Sow, qui lui a déclaré son amour, car, le trouvant bel homme.

Pour mieux le ferrer, dit-il, Serigne Assane Mbacké lui offrait des petites sommes d’argent et même un ténéphone portable de marque samsung « J7 , que sa mère finira par confisquer.

Pour me pénétrer, ils ont utilisé "Cyteal"

Quelques jours plus tard, il a été convoqué par le conférencier religieux dans sa chambre où il a trouvé Baidy Sow.

Selon ces dires, ces derniers l’ont forcé à se déshabiller avant que Baidy ne le pénètre par derrière avec l’aide de Serigne Assane Mbacké qui lui tenait par les jambes.

O. Diouf a fait savoir que le pour le pénétrer facilement, Baidy a fait usage d’un liquide blanc, « Cyteal », comme lubrifiant. Il s’en est sorti avec des saignements et des maux de ventre.

Depuis cette date, il dit vivre un enfer car son bourreau, qui abusait de lui à sa guise, l’a mis en rapport avec plusieurs connaissances, soit par le réseau social Facebook ou par contact direct.

C’est sur ces entrefaites qu’il a pris connaissance avec Abdourahmane Lô et « Maitre de l’ouest » (Ibrahima Badiane) et il s’est déplacé respectivement à l’hôtel où travaille le premier et à Yoff où réside le deuxième pour des rapports sexuels non protégés au lendemain de la Korité.

A l’issue des rapports sexuels, il a reçu 20 000 Fcfa de la part de Lô et 5000 Fcfa de Badiane.

Outre ces deux personnes, Diouf a affirmé avoir entretenu des rapports sexuels avec Khadim Samb, et H. Thimbo (mineur de 17 ans) sur demande de Serigne Assane Mbacké, lequel organisait des scènes de débauches dans sa chambre.

H. Thimbo, victime présumée déclare : « Serigne Assane Mbacké « Khelcom » m’a demandé de sodomiser O. Diouf. »Il ajoute : « Khadim Samb dit « Dimbori » a couché avec moi avant de me promettre de nouvelles chaussures.

Le conférencier religieux est en garde-à-vue en même temps que Baidy Hamady Sow, un de ses proches mais aussi Abdourahmane Lo, réceptionniste à l’hôtel Nina et Khadim Samb dit ‘’Dimbori’’, chanteur religieux.

Serigne Assane Mbacké «Khelcom» soupçonné d’être le cerveau d’un réseau qui exploitait sexuellement des jeunes mineurs et ses complices présumés ont tous été arrêtés vendredi dernier par la Division spéciale de cyber-sécurité (DSC).

Déférés au tribunal de Dakar hier, lundi, ils ont bénéficié d’un retour de parquet. Les cinq mis en cause seront présentés au procureur de la République aujourd’hui mardi 14 juin prochain.

Ils sont poursuivis pour association de malfaiteurs, pédophilie, proxénétisme, acte contre nature, viols répétés sur mineurs, détournement sur des mineurs de 16 et 17 ans.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Trois (3) types de femmes qui feront de bonnes épouses

Trois (3) types de femmes qui feront de bonnes épouses

Garde des Sceaux : 'la justice ne cherche ni à plaire, ni à déplaire'

Garde des Sceaux : 'la justice ne cherche ni à plaire, ni à déplaire'

Ligue2: Les verts connaissent leur verdict

Ligue2: Les verts connaissent leur verdict

Le cortège du khalife de Ndiassane attaqué

Le cortège du khalife de Ndiassane attaqué

CAF: Un report plane sur la Can 2023 en Cote d'ivoire

CAF: Un report plane sur la Can 2023 en Cote d'ivoire

Pr Abdoul A. Diouf « Faut-il brûler les Facultés de droit du Sénégal ? » :Propos irrévérencieux d’un universitaire citoyen sur l’actualité politico-judiciaire !

Pr Abdoul A. Diouf « Faut-il brûler les Facultés de droit du Sénégal ? » :Propos irrévérencieux d’un universitaire citoyen sur l’actualité politico-judiciaire !

Diffusion de fausse nouvelle: L'actrice Adja porte plainte

Diffusion de fausse nouvelle: L'actrice Adja porte plainte

Nouveau renvoi du procès Ahmet Aidara

Nouveau renvoi du procès Ahmet Aidara

 Les signes astrologiques du plus au moins honnête

Les signes astrologiques du plus au moins honnête