Près de 700 migrants sénégalais interpellés en 48 heures

En 48 heures, 700 migrants venant du Sénégal ont été secourues au large des îles Canaries.

Pirogue de migrants

Les pirogues, remplies de candidats à l’émigration clandestine, continuent de quitter les côtes sénégalaises pour tenter la périlleuse aventure vers les îles Canaries. Hier, révèle la marine nationale, ‘’avec le soutien des moyens de l’armée de l'air, le patrouilleur ‘Walo’ a arraisonné, le 2 octobre 2023, à 68 km au large de Dakar, une pirogue transportant 158 candidats à l'émigration irrégulière, dont huit femmes et six mineurs. Les migrants ont été débarqués à la base navale Amiral Faye Gassama et remis aux services compétents de l'État’’.

Rien que lundi dernier, la Section de recherches de la gendarmerie de Saint-Louis a procédé à l’interpellation de 117 candidats à la traversée de l’Atlantique, dont 89 Sénégalais, 26 Gambiens et 2 Guinéens. Trente-et-un autres migrants sont tombés dans les mailles de la brigade de proximité de Nianing, le même jour, selon un décompte de Enquête. Sans oublier que la semaine dernière, ce sont 600 migrants qui ont été interceptés par la marine nationale dans les eaux sénégalaises.

Mais d’autres Sénégalais ont pu mettre les pieds sur les îles Canaries. Mais c’est une vague journalière inédite qui a été constatée hier. Selon le journaliste espagnol Txema Santana, plus de 500 migrants ont été secourus et débarqués à El Hierro.

En effet, ce mardi 3 octobre 2023, les secouristes espagnols ont aidé une première embarcation dans laquelle se trouvaient 120 personnes, près de Fuerteventura. ‘’Et à l'aube, à El Hierro, ils ont trouvé 123 personnes dans une pirogue, parmi lesquelles se trouvaient huit femmes et deux jeunes enfants, qui ont été amenées à La Restinga (El Pinar)’’, ajoute le journaliste.

Une autre pirogue remplie de 280 migrants a été secourue. Txema Santana assure qu’il s’agit du plus peuplé de toutes celles qui sont arrivées. ‘’Elle est partie du Sénégal. C'est le nombre de personnes qui sont montées à bord du 3e ‘cayuco’ (pirogue) arrivé aujourd'hui à El Hierro. Lorsqu'ils sont arrivés, ils ont déclaré avoir vu derrière eux une autre pirogue. Jusqu'à ce qu'ils arrêtent de la voir.’’ Avant d’ajouter qu’à la fin de cette semaine, le nombre de personnes secourues pour l’ensemble de l’année 2022 sera dépassé.

ADVERTISEMENT

14 976 migrants entre le 1er janvier et le 30 septembre

L’Espagne, et tout particulièrement l’archipel des Canaries, au large des côtes africaines, est l’une des principales portes d’entrée des migrants sénégalais en Europe. Les Canaries ont vu arriver 14 976 candidats, entre le 1er janvier et le 30 septembre, soit une hausse de 19,8 % par rapport à la même période de 2022, d’après les derniers chiffres du ministère espagnol de l’Intérieur.

Il y a un an, l’immigration irrégulière avait baissé de plus de 25 % en Espagne par rapport à 2021. Le nombre des migrants arrivés par la mer était en recul de 27,9 % par rapport à 2021 et celui des embarcations de 20,7 %. ‘’La baisse la plus significative’’ du nombre des arrivées clandestines concerne les îles Canaries, 15 682 contre 22 316 en 2021, soit 29,7 % en moins, se réjouissait, en janvier dernier, le ministère espagnol de l’Intérieur dans son bilan annuel.

Des migrants attaquent leurs sauveteurs qui voulaient les déposer au… Maroc

La multiplication des embarcations sur l’Atlantique fait ressortir toutes sortes d’histoires. Hier, neuf migrants ont été arrêtés aux Canaries pour ‘’piraterie’’, après avoir forcé les marins qui les avaient secourus à se diriger vers l’archipel espagnol au lieu du Maroc.

Selon les informations fournies par les sauveteurs et la police, ces migrants faisaient partie des 78 personnes ayant entrepris la traversée depuis les côtes africaines dans deux embarcations et secourues lundi soir par un remorqueur néerlandais dans les eaux marocaines.

Quand ils ont compris que le bateau les amenait vers le port de Tan-Tan dans le sud du Maroc et non vers les Canaries, ils sont devenus ‘’agressifs’’ envers l’équipage, sortant ‘’des couteaux’’, ont poursuivi les sauveteurs. À la suite de cette ‘’révolte’’, le remorqueur a mis le cap vers Fuerteventura, une île des Canaries. Sur place, ces neuf migrants, dont la nationalité n’a pas été communiquée, ont été arrêtés par la garde civile pour ‘’délit de piraterie’’.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Nouveau dialogue : 16 candidats déchirent l'invitation de Macky

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Dr Bousso : « Le président de la République a fait un hors sujet »

Le Sutelec menace de plonger le pays dans le noir

Le Sutelec menace de plonger le pays dans le noir

Le peuple Suri : 6 choses intéressantes que vous ne saviez pas sur cette tribu (Découverte)

Le peuple Suri : 6 choses intéressantes que vous ne saviez pas sur cette tribu (Découverte)

Ndiassane se dote d'un centre de santé

Ndiassane se dote d'un centre de santé

Les Kenyans rendent un dernier hommage à Kelvin Kiptum au stade d'Iten

Les Kenyans rendent un dernier hommage à Kelvin Kiptum au stade d'Iten

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Ligue Europa : le tirage complet des huitièmes de finale

Suspension de Krépin Diatta : la FSF saisit la FIFA

Suspension de Krépin Diatta : la FSF saisit la FIFA

Emprisonnement de Ngagne Demba Touré: Juan Branco charge les greffiers

Emprisonnement de Ngagne Demba Touré: Juan Branco charge les greffiers

ADVERTISEMENT