Rejet du projet de loi criminalisant l’homosexualité : L’Assemblée est dans l’illégalité

Selon Me Abdoulaye Babou, l’Assemblée nationale est dans l’illégalité en rejetant le projet de loi criminalisant l’homosexualité.

Trafic de Passeport : Un député incirminé convoqué par l’Assemblée nationale

.

Pour la robe noire, cette décision est «extrêmement grave ». L'avocat estime, en effet, que le bureau de l’Assemblée nationale n’a pas les prérogatives de déclarer irrecevable une loi. A l’en croire, le président Moustapha Niasse a enfreint le règlement régissant l’Assemblée.

‘’Le bureau de l’Assemblée nationale n’a aucun pouvoir de rejeter cette loi. Je vais vous dire pourquoi. Parce que le bureau de l’Assemblée nationale n’est qu’un organe, ce n’est pas un organe législatif mais c’est un organe qui administre l’Assemblée nationale. Deuxième point, J’ai lu le communiqué à travers la presse. Il a même fait état de la position du président de la République. C’est ça qui est extrêmement grave. Il faut rappeler que notre pays repose sur la séparation des pouvoirs. Donc c’est une erreur, un empiètement extrêmement grave qui vient d’être fait par Moustapha Niasse ‘’, souligne l'ancien président de la commission des lois à l'assemblée nationale sous Wade.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT