Révélations sur le Sénégalais malmené par des Chinois

Deux Chinois et leur interprète sénégalais sont placés en garde à vue après la vidéo d'un employé violenté dans une usine chinoise implantée à Darou Khoudoss (Thiès).

gendarmerie

La vidéo est devenue virale sur le Net. Sur les réseaux sociaux, on voit partout des images sur lesquelles des ressortissants chinois malmènent un Sénégalais du nom de Ibrahima Fall. Une histoire qui a conduit à l’arrestation de deux Chinois, auteurs des faits incriminés.

Les faits se sont déroulés dans l'entreprise chinoise dénommée Diyan et évoluant dans la fabrication de béton. Employé comme chauffeur de camion dans cette usine implantée à Darou Khoudoss, cet homme a échappé de peu au pire. A l’origine de l’altercation, , rapporte L'OBS, l’employé sénégalais Ibrahima Fall a refusé d'émarger pour confirmer son paiement de salaire quand il s’est rendu compte qu’une partie de son argent a été défalquée par son patron chinois, suite à une mise à pied.

La victime explique : « Je travaille comme chauffeur de camion dans l’emprise Diyan. Ce sont les cassures du pare-brise du véhicule qui sont à l’origine de ce problème. J’en ai subi une mise à pied de deux jours, alors que c’est un autre chauffeur qui en est l’auteur. Quand j’ai contesté cela, mon patron a décidé de prolonger la mise à pied jusqu’à 7 jours. Parce qu’il dit que je ne dois pas répondre quand il me parle. Suite à cela, je lui ai demandé de m’écrire une lettre de justification afin que je puisse aller régler cela à l’Inspection du Travail. Ce qu’il a refusé. Je suis ensuite allé à l’Inspection du Travail pour exposer les faits et celle-ci m’a demandé d’aller reprendre mon travail, car trouvant que les Chinois m’ont fait subir une injustice. J’ai ainsi regagné mon poste. Quand je me suis rendu à la caisse pour récupérer mon salaire, ils m’ont demandé d’émarger sans m’indiquer la somme d’argent. J’ai refusé de signer et c’est pourquoi ils m’ont malmené ».

Selon un témoin des faits, M. Fall a encaissé la somme de 130 000 FCFA et a voulu partir sans pour autant émarger. Ce que les Chinois n’ont pas pu accepter. Alors qu’il cherchait à partir sans signer, deux Chinois, aidés par leur interprète sénégalais du nom de I.S. Traoré, se sont violemment acharnés sur lui. Ils l’ont ainsi renversé au sol pour confisquer de force son argent.

ADVERTISEMENT

L’un des Chinois a posé son pied sur le cou d’Ibrahima Fall au moment où l’autre a tenu ses jambes pour les neutraliser afin de permettre à l’interprète sénégalais de prendre l’argent que le chauffeur avait empoigné. Un troisième Chinois était à côté en train de suivre la scène. A terre et sous les agissements violents de ses employeurs, M. Fall n’avait que sa bouche pour pleurer. « Fall, tu ne peux pas encaisser cet argent et refuser d’émarger », a laissé entendre un témoin sénégalais.

Pour avoir refusé d’émarger, suite à un paiement de salaire qu’il trouve injuste, Ibrahima Fall est malmené et son argent confisqué sous le regard impuissant de ses autres collègues qui n’avaient que leurs téléphones pour filmer cet événement. Suite à cet incident, des éléments de la Gendarmerie de Mboro ont effectué une descente dans l’entreprise Diyan pour arrêter les deux Chinois et leur interprète sénégalais.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Un autre malheur s'abat sur Pape Samba Mboup

Un autre malheur s'abat sur Pape Samba Mboup

Après la triche au BAC : le BFEM prend le virus à Mbacké

Après la triche au BAC : le BFEM prend le virus à Mbacké

5 aliments qui détruisent et aident le foie

5 aliments qui détruisent et aident le foie

Les prévisions de la Météo dans les prochaines 24 heures

Les prévisions de la Météo dans les prochaines 24 heures

Après Kroos, un cadre de la Mannschaft prend sa retraite internationale

Après Kroos, un cadre de la Mannschaft prend sa retraite internationale

Cameroun : 172 établissements secondaires fermés

Cameroun : 172 établissements secondaires fermés

Ouagou Niayes : un cartel de narcotrafiquants démantelé

Ouagou Niayes : un cartel de narcotrafiquants démantelé

Après sa victoire sur Tapha Tine, voilà ce que va gagner Balla Gaye

Après sa victoire sur Tapha Tine, voilà ce que va gagner Balla Gaye

Maroc : un influenceur sénégalais se fait expulser par un ex-ministre et sa copine...

Maroc : un influenceur sénégalais se fait expulser par un ex-ministre et sa copine...

ADVERTISEMENT