Rufisque : un convoyeur de migrants arrêté avec 3,7 millions de FCFA

Le commissariat central de Rufisque a mis fin au projet d’une centaine de voyageurs clandestins tentant de rallier l’Europe par la mer selon Rewmi.

Des candidats à l'émigration (image d'illustration)

Le convoyeur C. N. Sarr a été déféré mardi dernier. N’eût été la vigilance des policiers du commissariat central de Rufisque, une centaine de candidats à l’émigration irrégulière allaient se rendre en Espagne ou périr en mer. Tout est parti lorsque les hommes du commissaire Bodian ont reçu l’information relative à la présence d’un vaste réseau d’émigration clandestine sur la plage de Diokoul, derrière le Cap des biches, à Rufisque.

Aussitôt, une mission policière conduite par le commissaire Sarré, adjoint du chef de service du commissariat central de la ville de Mame Coumba Lambaye, a été dépêchée sur les lieux indiqués. À l’issue d’une patrouille pédestre, les policiers ont surpris une centaine de personnes portant des sacs. L’organisateur de ce voyage clandestin a été identifié puis arrêté en possession de deux carnets de reçus de 50 pages chacun, dont l’un a été vendu intégralement et l’autre à moitié. Il s’agit du pêcheur C. N. Sarr.

Les limiers ont interpellé sept candidats, mais leurs autres voyageurs ont fondu dans la nature. La perquisition du domicile du convoyeur C. N. Sarr s’est soldée par la saisie de 3,7 millions de FCFA. Cet argent collecté lors de la vente des tickets aux candidats à l’émigration clandestine a été dissimulé dans l’armoire du mis en cause.

Interrogé sur procès-verbal, le convoyeur a confié que ses amis lui ont proposé d’organiser un voyage clandestin vers l’Espagne. Ce pêcheur ayant fait plusieurs pays en pirogue réclamait entre 300 000 et 400 000 FCFA pour rallier l’Europe. Au terme de l’enquête, C. N. Sarr a été déféré le mardi dernier.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT