Sa santé se dégrade, PAN suspend ses visites

Après plusieurs jours de diète, Pape Alé Niang a décidé de suspendre ses visites en prison à cause d'une santé fragile.

Le journaliste Pape Alé Niang

Pape Alé Niang, qui observe néanmoins une grève de la faim depuis le 2 décembre pour obtenir sa sortie de prison, est très éprouvé, selon les dires de son épouse, qui lui a rendu visite lundi à la Maison d’arrêt de Sébikotane. Forte­ment préoccupée par l’état de santé «fragile» de son époux, Mme Niang avait demandé à «l’opinion nationale et internationale d’aviser les autorités de la nécessité de prendre toutes les dispositions afin d’éviter l’irréparable». Hier, la Cap a partagé un message poignant du journaliste sur sa situation sanitaire : «Chers amis et parents, depuis mon incarcération arbitraire et injuste à la prison de Sébikotane, malgré la distance, vous êtes si nombreux à venir me voir pour me témoigner votre soutien. Pour ce jeudi 8 décembre, jour de visite, vu mon état de santé qui se dégrade de jour en jour, je suis au regret de vous dire que je ne pourrais recevoir personne.»

Ousmane Sonko ; "je suis meurtri"

Ousmane Sonko a rendu visite hier mercredi à Pape Alé Niang. « Je suis revenu de la visite au détenu politique de Macky Sall, le journaliste d’investigation Pape Alé Niang, avec le cœur meurtri. Je l’ai trouvé toujours aussi déterminé face à l’injustice qu’il vit depuis plusieurs semaines, mais extrêmement affaibli à cause de la grève de la faim qu’il a entamée depuis plusieurs jours », déclare Ousmane Sonko. « Pape Alé a été de tous les combats pour la préservation de la démocratie sénégalaise. Son combat est apolitique et Macky Sall lui-même a bénéficié de son engagement non partisan », ajoute-t-il. « Je demande au gouvernement de Macky Sall de le libérer immédiatement avant que l’irréparable ne se produise », alerte le leader de Pastef après sa visite. Aussi, le leader de Pastef demande-t-il la libération de tous les prisonniers politiques et la fin des exactions contre les membres de l’opposition, de la société civile et les activistes

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

ADVERTISEMENT