Sida : près de 4000 enfants infectés, 1500 pris en charge dans 9 régions

La prise en charge des enfants atteints du Vih Sida reste faible au Sénégal.

Enfants atteint de Vih Sida

En 2021, sur une estimation de 3 957 enfants infectés par le VIH au Sénégal, seuls 1661 ont été diagnostiqués soit 42,0% et environ 1446 ont eu un accès au traitement antirétroviral soit 36,50%, si bien que les obstacles à l’accès au traitement destinés aux enfants sont considérables, selon le Spectrum ONUSIDA (rapport 2021.)

3 957 enfants infectés par le VIH au Sénégal

Dans l’atteinte des 95-95-95, des chiffres faisant état de contreperformances indiquent que 72% des PVVIH (Personne vivant avec le VIH) connaissent leur statut sérologique contre 35% pour les enfants ; 87% des personnes vivant avec le VIH qui connaissent leur statut sérologique sont sous traitement ARV, contre 31% pour les enfants, 79% des patients sous traitement ARV ont une charge virale indétectable, contre 17% pour les enfants. Sur 3 957 enfants infectés par le VIH au Sénégal, seuls 1661 ont été diagnostiqués soit 42,0% et environ 1446 sont traités.

Hier mercredi, docteur Ndeye Binta Ndiaye du Bureau de prise en charge de la division de la lutte contre le Sida et les IST au Ministère de la Santé et de l’Action sociale, a donné de nouveaux chiffres. 1500 enfants sont infectés par le Vih Sida et ils ont tous reçu le traitement anti rétroviral et sont pris en charge dans 9 régions du Sénégal. Ce, dit-elle, grâce à un projet de la lutte contre le VIH/Sida et les Infections sexuellement transmissibles (Ist).

« Le projet s’est déroulé dans neuf régions du Sénégal. Il nous a permis d’améliorer la prise en charge des enfants infectés qui vivent avec le VIH. Dans le cadre du projet, nous avons impliqué tous les acteurs dans la prise en charge des enfants. Nous avons pu accompagner dans la prise en charge psychosociale ces enfants des neuf régions du Sénégal », a expliqué le médecin.

ADVERTISEMENT

Ndeye Binta Ndiaye qui prenait part à l’atelier de partage des résultats du projet intitulé ‘’Renforcement de la prise en charge décentralisée des enfants vivant avec le VIH (EnPrise) 3’’ a aussi évoqué le dépistage qui selon elle, est essentiel chez l’enfant. « Le dépistage est un problème qui se pose. Au Sénégal, on est à 43% d’enfants dépistés par rapport à la cible », a dit la responsable du Bureau de prise en charge de la division de la lutte contre le Sida et les IST.

« Il y a un retard dans le dépistage des enfants. Souvent des signes de la charge virale sont détectés chez cette couche juvénile lors des consultations de routine dans les structures de santé», indique-t-elle. « On était à 64% de réduction d’échec thérapeutique. Maintenant nous sommes en deçà de ce taux parce que plus de 80% du taux sont un succès » , magnifie la responsable du Bureau de prise en charge de la division de la lutte contre le Sida et les IST. Ndeye Binta Ndiaye ajoute que «le défi actuel c’est d’aller chercher les enfants infestés et de les mettre sous traitement parce que lorsqu’ils sont mis sous traitement, ils sont en bonne santé.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Conseil des ministres : Macky a menacé de dissoudre le Conseil constitutionnel si...

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Naufrage à Saint-Louis : le bilan s'alourdit à plus d'une vingtaine de morts

Les nominations du conseil des ministres

Les nominations du conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Amnistie : le projet de loi adopté en Conseil des ministres

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Cameroun : Eto'o annonce que Rigobert Song n'est plus le sélectionneur

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Ziguinchor : des operateurs réclament 2 milliards de francs CFA à la Sonacos

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

Nouvelle vague de libérations de détenus : Bentaleb Sow et Cie libres

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

L'influenceuse Awa Baldé, victime de cambriolage

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

Décès par overdose de Baidy Amar : ses amis déférés

ADVERTISEMENT