Six milliards de FCFA volés à Orabank : sur les traces d'une mafia

Le détournement de plus de 6 milliards FCFA à Orabank révèle un banditisme financier sans précédent bâti sur un système de prête-noms, de complicités internes, de clients fictifs, de sociétés écrans…

Le logo d'Orabank

L’enquête se poursuit sur le détournement de plus de six milliards de francs CFA au préjudice de Orabank. M. Ndiaye de la société Sam Sam Sarl qui est le présumé cerveau, est le beau-fils d’un haut dignitaire d’une grande confrérie religieuse.

Quand l’opérateur économique Moussa Ndiaye de la société Sam Sam Sarl a été interpellé, il a prétendu que les sommes tirées des chèques reçues de ses supposés clients notamment la Compagni de commerce et d’industrie Sa, Tiema Transit et Sogeci company Sa étaient destinés à l’achat d’huile à un prix intéressant, puis à la revente pour réaliser ainsi des marges importantes alors que la situation des comptes des tirés ne permettent pas la couverture de l’ensemble des chèques remis à l’encaissement avec crédit immédiat, lesquels du reste ont tous fait l’objet de rejet pour défaut de provision.

Les mis en cause ont commencé à solliciter des remises de chèque avec crédit immédiat et procédé à des retraits d’espèces qu’ils prétextaient remettre à leurs prétendus fournisseurs mais qui, en réalité, servaient à rembourser les emprunts antérieurs de leurs complices et co-auteurs.

Après avoir amadoué leur chargé de compte, les mis en cause ont commencé à multiplier les prêts transactions sur une période de quatre mois faisant ainsi croire que leurs activités étaient florissantes avec des mouvements de crédits de plus de 40 milliards FCFA sur les différents comptes ouverts à Orabank.

Ce procédé n’était en fait qu’un écran servant à dissimuler les opérations commerciales et de faire passer pour des gains des sommes issues de nouvelles remises de chèques avec crédit immédiat.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Escroquerie : une commerçante emprunte de l’argent au nom de 24 personnes à leur insu

Escroquerie : une commerçante emprunte de l’argent au nom de 24 personnes à leur insu

Opération de sécurisation : la police interpelle 669 individus !

Opération de sécurisation : la police interpelle 669 individus !

Touba : incinération de 7 tonnes de produits impropres à la consommation

Touba : incinération de 7 tonnes de produits impropres à la consommation

Amy Dia : Je ne pardonnera jamais à Mamadou Mouhamed Ndiaye

Amy Dia : "Je ne pardonnera jamais à Mamadou Mouhamed Ndiaye"

PROMISE : Yaye Fatou Diagne épinglée pour près de 600 millions  FCFA

PROMISE : Yaye Fatou Diagne "épinglée" pour près de 600 millions FCFA

3e retour de parquet pour le fils de Idrissa Seck

3e retour de parquet pour le fils de Idrissa Seck

Tivaouane peulh : un promoteur immobilier réclame un hectare à une paroisse

Tivaouane peulh : un promoteur immobilier réclame un hectare à une paroisse

Cinéma : Vers une Terre Inconnue, le film palestinien à Cannes

Cinéma : "Vers une Terre Inconnue", le film palestinien à Cannes

Justice : Bah Diakhaté sera jugé en flagrant délit le 27 Mai prochain

Justice : Bah Diakhaté sera jugé en flagrant délit le 27 Mai prochain

ADVERTISEMENT