Sweet Beauty : une autre affaire jugée au tribunal

Le dossier "Sweet Beauty" ne connaît pas encore son épilogue.

Adji Sarr et Sonko

Il y a une autre affaire dans l’affaire Sweet Beauty. Après les épisodes Sonko-Adji Sarr-Ndeye Khady Ndiaye, Capitaine Touré-Cheikh Yérim Seck, place à celui opposant Dr Alfousseyni Gaye, le journaliste Babacar Touré à Me Gaby So. L'avocat reproche à son ancien client d'avoir "tenu des propos diffamatoires à son encontre, sur le plateau Kewoulo.

L'affaire a été évoqué jeudi dernier devant le tribunal correctionnel de Dakar. Après que le juge a appelé l'affaire lors de la mise en état, il a déclaré la procédure irrecevable parce que la partie civile, Me Pape Samba So dit Gaby, n'était pas présente à l'audience.

Le magistrat a invoqué les dispositions de l'article 412 du code de procédure pénale, en disant que quand une partie civile fait une citation directe et qu'elle ne se présente pas, la procédure est irrecevable. Cette décision prise par le juge a fait dire à l'avocat de Pape Samba So, Me Lenine So, que le texte que le juge a visé n'est pas applicable au cas d'espèce.

"Quand on fait une citation directe et qu'on met l'action publique en mouvement, la loi dit que le juge a l'obligation de fixer une consignation. C'est-à-dire une caution à payer. Donc la première audience, c'est pour fixer la consignation pour que la personne la paie. Cette consignation doit servir au frais de justice. Donc pour la première audience, la première des choses c'est simplement fixer la consignation. Le juge doit voir si la partie civile a rempli ses obligations pour saisir son tribunal. Ici en matière pénale, les droits ne sont pas fixés. Il appartient au juge de les fixer. C'est l'article 79 du code de procédure pénale. Donc il ne peut pas venir aujourd'hui au tribunal pour juger l'affaire alors que je viens juste de faire ma citation. Il n'a pas le droit de déclarer la procédure irrecevable en disant que la partie civile ne s'est pas présentée", a dit Me Lenine So à la barre.

Ce dernier d'ajouter que chaque jour que Dieu fait, s'il y a une citation directe, la partie civile ne vient pas à la première audience puisque c'est la consignation qu'on doit fixer.

ADVERTISEMENT

"Donc, comment se fait-il pour une première fois dans l'histoire du Sénégal que le juge vienne aujourd'hui pour dire que la procédure est irrecevable, alors qu'on n'a même pas fixé la consignation ? C'est pour cela que je lui ai dit que l'article dont il fait état n'est pas applicable. C'est pour cela que j'ai dit aux avocats que le juge est en train de créer un précédent dangereux et qu'ils en seront victimes demain. On n’aurait pas dû accepter ça. C'est pour cela que j'ai voulu lui rappeler les principes du droit", s'est indignée la robe noire qui a révélé qu'elle va faire appel. «J'ai interjeté appel par principe. Je vais aller à la Cour d'appel et ils vont annuler et statuer sur le fond", a-t-il fait savoir.

Pour rappel, Me Pape Samba So avait porté plainte contre Pape Moussa Sow, le gynécologue Alphousseyni Gaye et Babacar Touré.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Tivaouane peulh : un promoteur immobilier réclame un hectare à une paroisse

Tivaouane peulh : un promoteur immobilier réclame un hectare à une paroisse

Cinéma : Vers une Terre Inconnue, le film palestinien à Cannes

Cinéma : "Vers une Terre Inconnue", le film palestinien à Cannes

Justice : Bah Diakhaté sera jugé en flagrant délit le 27 Mai prochain

Justice : Bah Diakhaté sera jugé en flagrant délit le 27 Mai prochain

Reforme de la Justice : la Présidence lance Jubbanti

Reforme de la Justice : la Présidence lance ”Jubbanti”

Guinée : prison à perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara et Cie

Guinée : prison à perpétuité requise contre Moussa Dadis Camara et Cie

Changement climatique : 50% des écosystèmes de mangroves menacés

Changement climatique : 50% des écosystèmes de mangroves menacés

Tunisie : deux chroniqueurs condamnés à un an de prison

Tunisie : deux chroniqueurs condamnés à un an de prison

Une baisse des prix de la connexion internet à partir de...

Une baisse des prix de la connexion internet à partir de...

Revue des finances publiques : Ousmane Sonko fouille Macky Sall

Revue des finances publiques : Ousmane Sonko fouille Macky Sall

ADVERTISEMENT