Tambacounda : un trafic transfrontalier de bois démantelé

L’intervention des forces de défense et de sécurité a permis de démanteler un trafic international de bois dans la zone de Makacolibantang, a fait savoir l’inspecteur régional des eaux et forêts de Tambacounda, Mamadou Gaye.

un-trafic-transfrontalier-de-bois-démantelé

« Les forces de défense et de sécurité ont, dans la cadre de la protection de la nature, aidé à l’éradication du trafic international de bois, essentiellement vers la Gambie. Un trafic qui était logé dans la zone de Makacolibantang », a dit Mamadou Gaye qui s’exprimait au cours d’un entretien avec l’APS dans le cadre des festivités marquant le 63ème anniversaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté nationale.

Cette édition avait pour thème : « Forces de défense et de sécurité et préservation des ressources naturelles ». « Le seul défi qui nous reste en matière de trafic clandestin du bois, c’est le trafic intérieur dans la zone de Goudiry où, aujourd’hui, avec l’effort de l’ensemble des forces de défense et sécurité, on espère que sous peu ce trafic sera anéanti », a ajouté Mamadou Gaye.

M. Gaye a reconnu qu’en dépit de ces efforts, il y a encore une exploitation illégale et un trafic illicite de bois, mais également des feux de brousse fréquents. Il a indiqué que d’importantes quantités de bois ont été saisies et plus d’une vingtaine d’exploitants mis à la disposition de la justice pour des délits d’infractions forestières et de braconnages. Il a rappelé que Tambacounda est l’une des régions qui renferme les derniers bastions forestiers du Sénégal, sur une superficie de plus de 3 millions d’hectares de forêts, soit 70 % du territoire régional.

« Ces ressources forestières contribuent à l’économie de la région à travers l’exploitation de la forêt et offrent du fourrage à des milliers de bétails », affirme l’inspecteur régional des eaux et forêts de Tambacounda. « La forêt constitue un palier non négligeable pour le développement économique de la région », a-t-il soutenu, saluant l’effort du gouvernement dans l’équipement du service régional des Eaux-et-Forêts en matériels lourds et légers.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

ADVERTISEMENT