Thiaroye-Diamaguene : un car échappe à une attaque au cocktail Molotov

Des passagers ont été brûlés dans une première attaque, avant-hier, lundi sur l’axe Thiaroye-Diamaguene

Bus brûlé

Avant l’attaque d’hier qui a coûté la vie à deux passagers, un car a été attaqué avant-hier lundi sur l’axe Thiaroye-Diamaguene et plusieurs passagers ont été blessés. D'après L'OBS, le car a été attaqué au cocktail Molotov sur l’axe Thiaroye-Diamaguene. Il n’y a pas eu de morts, mais plusieurs blessés ont été notés, dont un étudiant qui s’est retrouvé avec un bras complètement brûlé et aussi une partie du visage.

L’étudiant en question qui a été immédiatement pris en charge par les gendarmes qui étaient dans la zone, raconte que les malfaiteurs étaient à bord de scooter. « Ils sont entrés dans le bus après avoir jeté un cocktail pour semer la panique afin de dépouiller les passagers. C’est dans ces circonstances que j’ai perdu mon téléphone », explique-t-il.

Il y a une forte probabilité que cette même bande soit l’auteur de l’attaque d’hier mardi qui a fait deux morts. Puisque c’est la même stratégie qui a été employée dans les deux autres attaques de bus Tata à Keur Massar, Thiaroye. Toutefois, la gendarmerie nationale qui a en charge l’enquête mène d’intenses investigations pour mettre la main sur les criminels.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT