Trafic de migrants : un faux Mbacké Mbacké arrêté

Un faux Mbacké Mbacké a grugé 2 millions FCFA à 2 candidats à l’émigration. Il a été condamné à 3 mois de prison ferme.

Migrants

A. K. G., commerçant et tradipraticien de son état, se faisait passer pour un "Mbacké-Mbacké" pour gruger d’honnêtes citoyens. Si toutes ses manœuvres ont réussi, sa dernière tentative l’a couté plusieurs mois de prison après son forfait à l’encontre de Moustapha Cissé et Mbaye Diouf. Ces derniers lui ont remis respectivement 2.000.000 de francs Cfa et 180.000 francs. Désireux d’émigrer, le second a connu son dupeur par le biais de son frère établi en Turquie.

A cet effet, raconte SourceA, Abdou Khadre leur promet un voyage avec un groupe d’artistes moyennant 5 millions, car, dit-il, c’était la voie la plus rapide. Les plaignants versent alors une partie des frais de dossier avec conviction que le prévenu avait de l’entregent. Cependant, cela n’était que de la poudre aux yeux. Interpellé et placé sous mandat de dépôt, Abdou Khadre Guèye alias Abdou Khadre Mbacké a comparu à la barre du tribunal d’instance de Dakar.

Poursuivi pour les chefs d’escroquerie, le prévenu s’en lave les mains. Il assure les avoir “mis en rapport avec un certain Amadou Dia qui n’était pas au Sénégal pour le visa. Ainsi j’ai appelé le convoyeur Amadou Diop qui m’a dit qu’il était au Sénégal. Il a réclamé 125.000F pour les frais de dossier et 3 millions à l’arrivée. Diouf m’a remis 1.236.000F que j’ai remis à Amadou qui est parti en Espagne avec leur argent”.

En sus, il jure ne s’être jamais fait passé pour un Mbacké-Mbacké. Pourtant à l’enquête, sa sœur nommée Ndeye Gueye a confirmé la supercherie de Abdou Khadre. «Ndeye Guèye est ma sœur utérine. Elle l’a dit dans la panique mais je me nomme bien Mbacké», rétorque le prévenu. Convaincue de sa culpabilité, la parquetière requiert 6 mois ferme.

ADVERTISEMENT

Le ministère public estime que dans cette affaire, ce n’est le préjudice qui compte mais du modus operandi et de sa mauvaise foi. Malgré le mea-culpa du prévenu qui propose de vendre son véhicule en garantie, le tribunal n’a pas statué en sa faveur. Abdou Khadre Gueye est reconnu coupable pour les faits d’escroquerie. Il a écopé de 3 mois ferme.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT