Un 'beuk neeg' d'un célèbre chef religieux couchait avec un jeune de 18 ans

Alors que l'on n'a pas encore fini d'épiloguer sur l'affaire du présumé homosexuel exhumé et brûlé, une sordide affaire de relation contre nature éclabousse un chambellan (Beuk neeg) d'un célèbre dignitaire religieux.

Tribunal de Diourbel

Le chambellan d'un haut dignitaire religieux et un marchand ambulant âgé de 18 ans ont été arrêtés par les policiers du poste de Gouy-Mbind à Touba pour acte contre-nature, selon les informations exclusives de Seneweb. M. Faye et son compère S.M. Fall ont été présentés ce lundi au procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Diourbel, selon ces sources proches du parquet.

M. Faye est le chambellan d'une haute autorité religieuse. L'homme est également le gestionnaire d'un célèbre lieu de culte. Toutefois, ce "beuk nek", comme on les nomme en wolof, est empêtré dans une affaire d’acte contre-nature. Le sieur est accusé d'avoir entretenu des rapports sexuels avec un marchand ambulant de 18 ans.

L'affaire s'est ébruitée lorsque l'adolescent S.M. Fall s’est plaint de maux de ventre. Ayant découvert que son frère entretenait des rapports sexuels avec un homme, la sœur de celui-ci a saisi les policiers du poste de Gouy-Mbind.

Les aveux du chambellan et de son amant

Interpellé puis interrogé sur procès-verbal, M. Faye a reconnu avoir couché avec le marchand ambulant de 18 ans. Pour justifier ses agissements délictuels, il aurait déclaré avoir été victime d’un mauvais sort jeté par ses détracteurs pour lui faire perdre son poste. M. Faye détenait les clés des portes et gérait un célèbre lieu de culte.

ADVERTISEMENT

Ce qui n'est pas du goût de certains, d'après sa version des faits. Le chambellan a fait la connaissance de son partenaire S.M. Fall par le biais d'une personne domiciliée à Touba. Le duo incriminé aurait entretenu plus d’une dizaine de rapports sexuels, selon le dossier sur la table du procureur de Diourbel.

Mis devant le fait accompli, le marchand ambulant a avoué avoir entretenu des rapports sexuels avec le " beuk nek" à plusieurs reprises. S.M. Fall assure que cette liaison lui permettait de gagner un peu d'argent. Au terme de l'enquête, le duo incriminé a été déféré ce lundi matin pour acte contre nature.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT