ADVERTISEMENT

Un charretier de 13 ans cambriole le Brt

Un charretier de 13 ans été utilisé pour dérober le matériel de la base du Brt sis à Gadaye à Guédiawaye.

Brt Gadaye Sénégal

Le siège du BRT a été encore visité et, ce pour la deuxième. Le dépôt de matériel des chantiers du Bus Rapid Transit (Brt) situé à Wakhinane Nimzatt à Guédiawaye a été cambriolé. Trois individus dont un mineur de 13 ans ont été pris en flagrant délit de chargement de charrette de matériels du Brt.

ADVERTISEMENT

Les faits ont eu lieu samedi 6 aout 2022. En effet, relate L’Observateur, les employés du projet Brt, D. Ba et O. Diouf trouvés en compagnie d’un charretier, un mineur de 13 ans, S. D. alias Ahmet, ont balancé les nommés A. Gaye et Ng. Diop qui travaillent à l’atelier, qui leur ont donné l’ordre de voler les matériaux en fer.

Toute la bande, excepté le mineur, a été déféré hier mercredi au parquet. C’est au cours d’une patrouille de la Police sur la Vdn 3 que les limiers sont tombés sur une charrette chargée de barres de fer, conduite par l’ado de 13 ans en compagnie de deux adultes.

Cuisinés par les policiers, les mis en cause assument avoir volé les barres de fer extirpées de l’atelier de soudure de la base du Brt où il travaille, sur ordre d’un nommé A. Gaye, en vue de les revendre à un receleur du nom de M. Tall établi à Yeumbeul.

Pour rappel, il y a quelques semaines, des hommes (10) lourdement armés de fusils de chasse et de couteau et encagoulés, ont attaqué, avant-hier, le siège du BRT située en bordure de la plage, juste derrière les locaux de la police de Wakhinane Nimzatt.

Les malfaiteurs qui étaient à bord d’un véhicule pick-up double cabine, ont pris d’assaut, vers 3h du matin, l’emprise du BRT. Ils pénètrent à l’intérieur du bâtiment, tiennent en respect les employés, dont deux Chinois qui se trouvaient sur le site du projet. Puis, ils malmènent les deux vigiles, les neutralisent, les ligotent solidement, l’un d’eux faisant office de sentinelle devant le portail du projet.

Ils s’engouffrent dans les couloirs des bureaux du projet et ciblent ceux du comptable et du trésorier. Ils ouvrent les bureaux du comptable et du trésorier à la recherche de l’argent déposé la veille. Mais n’ayant pas mis la main sur le coffre-fort, les malfaiteurs retournent vers les employés et les dépouillent un à un, de leurs biens matériels sous la menace de leurs armes. Ils s’emparent de leurs téléphones portables, de l’argent et tout autre objet de valeur.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

'Leumbeul time' : les excuses de Mame Ndiaye Savon à la Oummah islamique

'Leumbeul time' : les excuses de Mame Ndiaye Savon à la Oummah islamique

Mort du couturier Paco Rabanne à l'âge de 88 ans !

Mort du couturier Paco Rabanne à l'âge de 88 ans !

Douleur, haine, extase : clap de fin de la saison 1 de 'Salma'

Douleur, haine, extase : clap de fin de la saison 1 de 'Salma'

Sénégal : les « engraisseurs » de Sonko [Opinion du Contributeur]

Sénégal : les « engraisseurs » de Sonko [Opinion du Contributeur]

Gestion 'nébuleuse' du Fonds Covid-19 : une plainte collective et une pétition lancées

Gestion 'nébuleuse' du Fonds Covid-19 : une plainte collective et une pétition lancées

'7 seconds' de Youssou N’Dour dans le Billboard Hot 100

'7 seconds' de Youssou N’Dour dans le Billboard Hot 100

Huit (8) Africains nominés aux Grammy Awards 2023

Huit (8) Africains nominés aux Grammy Awards 2023

Industrie hôtelière africaine : 90% des acteurs optimistes pour 2023/2024 (rapport)

Industrie hôtelière africaine : 90% des acteurs optimistes pour 2023/2024 (rapport)

Elle étrangle son bébé et se rend à l’état civil pour obtenir un certificat d’inhumation

Elle étrangle son bébé et se rend à l’état civil pour obtenir un certificat d’inhumation

ADVERTISEMENT