Un mécanicien vole 3 voitures de la douane

A. M. Cissé a dérobé des véhicules de la douane. Il a fait face hier au juge des flagrants délits de Dakar pour soustraction de deniers publics, faux et usage de faux dans un document administratif. Son acolyte M. Ndoye comparaissait pour recel.

vol de voiture

Travaillant au garage automobile de la douane depuis 1999, A. M. Cissé va perdre son emploi à cause de son acte. Il a volé 3 véhicules dans le parc automobile de la Douane. Pour ces faits, il a été traduit hier en justice pour soustraction de deniers publics, faux et usage de faux dans un document administratif. Habitant à la cité Douane, le prévenu ne reconnaît que la première infraction.

Devant le prétoire du tribunal de grande instance de Dakar statuant en flagrant délit, il confirme avoir cédé les trois véhicules à son coprévenu, M. Ndoye à 1,8 million francs CFA. Il ajoute aussi lui avoir remis les cartes grises. «Mon acolyte a réparé les véhicules avant de les mettre en vente dans son parking. Quand on a réformé les 109 véhicules, on m'a remis toutes les cartes grises qui sont au nom de l'administration. Je n'étais pas au courant de la mutation des véhicules», a conté le mis en cause.

Le juge lui a fait savoir que c’est lui qui a donné des renseignements au vieux qui travaille au service des mines pour la mutation des voitures. Le comparant a assumé ses actes avant de se confondre en excuses. «Les véhicules étaient en procédure de réforme. Je les ai pris à l'insu du chef du parc automobile, Birima Konaté. J’ai réformé des véhicules à cinq reprises. Je ne sais pas ce qui m'a poussé à voler. Je demande pardon», a déclaré A. M. Cissé. Son coprévenu, M. Ndoye, nie le délit de recel.

D’après lui, il ignorait que les véhicules provenaient d’un vol. A l’en croire, son coprévenu lui a fait croire que les voitures ont été réformées et il l'a cru sur parole. «J’ai acquis les trois véhicules à 1,8 millions francs. Je les ai réformés avant de les mettre en vente. J'ai investi 800 mille francs sur chaque véhicule. Pour le premier véhicule, je l'ai cédé à 3 millions francs. Pour la mutation, j'ai payé 600 mille francs pour chaque véhicule. C’est A. M. Cissé qui m'a mis en relation avec le vieux qui a procédé à la mutation des voitures. Je n'ai même pas eu de contact avec le vieux. C'est un livreur qui m'a remis les documents», a-t-il ren seigné.

ADVERTISEMENT

A son tour, l’agent judiciaire de l'Etat (AJE) estime que les faits ne souffrent d’aucune contestation en ce qui concerne A. M. Cissé. «Il a pris trois véhicules de l'administration des douanes qu'il a cédés à son coprévenu. Même si les véhicules ont été restitués, le préjudice moral est incommensurable. Car l'image de l'administration a été écor née», a souligné l’AJE qui de mande le franc symbolique.

Le parquet a requis 6 mois ferme

De l’avis du ministère public, le délit de vol est avéré car le mis en cause l’a reconnu. Par contre, poursuit-il, A. M. Cissé a contesté le faux avant de reconnaître sa responsabilité de manière am biguë. «Il a commis un faux. L'utilisation des cartes grises a été le fait déterminant. Il a donné de faux renseignements pour permettre l'établissement des documents», dit-il. Il a requis 6 mois ferme contre le sieur Cissé. Concernant M. Ndoye, le délégué du parquet renseigne que celui-ci a acheté en connaissance de cause.

«On lui a dit qu'il s'agit de véhicules de l'administration. Mais il n'a fait aucune vérification. Pour la mutation, on le met en rapport avec une personne mystérieuse. Il aurait pu savoir que la transaction était nébuleuse. Il n'a aucune excuse d'ignorance», dit-il. Il a requis un mois de prison ferme. L’avocat de M. Ndoye a plaidé la relaxe. Selon Me Abdy Nar Ndiaye, son client ne savait pas que les épaves provenaient d'un délit. «Le prix du marché est de 500 000 francs. Mon client a acheté au-delà du prix qui est admis dans le marché. Il est graisseur. Il est loin d'être un délinquant. Il a restitué tous les véhicules», prétend Me Ndiaye.

Son confrère, Me Ousseynou Gaye, conseiller de A. M. Cissé, soutient que ce sont des véhicules de l'administration qui ont subi un sort qui ne devait pas l'être. «Mon client est allé plus vite que la musique. Il a anticipé un processus. Les véhicules étaient placés au niveau de la Douane. L'endroit était tellement exigu que certains ont été déplacés dans la rue. La procédure de réforme était en cours. Il savait qu'un jour ou l'autre, il allait reverser le prix de vente des véhicules. Il n'avait aucune intention délictuelle. Le seul hic se trouve dans la mutation des véhicules. On ne peut pas prouver que c'est lui qui a fourni les renseignements. Ce qu'on peut lui reprocher, c'est la soustraction des biens», a souligné M Ndiaye qui demande une application extrêmement bienveil lante de la loi. Finalement, A. M. Cissé a été condamné à un an de sursis. Son acolyte, M. Ndoye va purger 6 mois avec sursis.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous” avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

ADVERTISEMENT