Une étudiante tabasse son père parce qu'il a pris une seconde épouse

Il y a des femmes qui ne supportent pas la polygamie. C'est le cas de l'étudiante Khady Ngom qui a tabassé son père au motif qu'il a pris une seconde épouse.

Tribunal de Dakar

Khady Ngom, 23 ans, jugée hier, a été placée sous mandat de dépôt pour coups et blessures volontaires sur son paternel. Elle a été condamnée à 6 mois de prison. Depuis que son père sexagénaire s'est remarié, elle lui cherchait des problèmes. Pour éviter le pire, le père Talla N., a pris un logement pour sa nouvelle épouse. Le sexagénaire partage ainsi sa vie entre deux foyers. Mais, sa fille lui mène toujours la vie dure.

Le jour de leur dernière bisbille, Khady N. s'était installée au salon pour défaire ses tresses. Ce que son papa n'a pas apprécié. Le polygame a enjoint à sa fille de quitter les lieux. Mais, celle-ci lui a tenu tête. C'est ainsi qu'il a pris son portable pour la filmer dans le but d'obtenir une preuve devant le tribunal. Un geste qui a mis l'étudiante en colère. Elle a acculé son père dans le salon. Lequel a finalement regagné sa chambre qui se trouve à l'étage.

Talla sera poursuivi par sa protagoniste qui a donné de violents coups de pied dans la porte d'entrée de la pièce. Au cours de cette deuxième querelle, Khady aurait frappé son papa avec un balai. Quelques jours plus tôt, la mise en cause avait tabassé sa petite sœur Mame Diarra N. qui a été hospitalisée pendant 21 jours. Sonné par le comportement va-t-en-guerre de sa fille, le père de famille a esté en justice. Visée pour violence à ascendant, coups et blessures volontaires, Khady N. a bénéficié d'une liberté provisoire, après son déferrement au parquet. Jugé hier, elle a été condamné à 6 mois de prison.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT