Une très célèbre voyante envoyée en prison, elle était aussi cambrioleuse

La célèbre voyante Faty Fall placée sous contrôle judiciaire après les événements du mois de mars 2021 retourne en prison pour cambriolage.

Arrestation (Illustration)

Faty Fall n'a pas seulement des talents de voyance. Elle a aussi des dons en cambriolage. Elle a été condamnée à 1 mois de prison ferme pour vol alors qu'elle était sous contrôle judiciaire à l'issue des événements de mars 2021. Cette voyante divorcée et mère de famille est encore retournée en prison pour des faits de vol en réunion commis avec effraction. Elle n'est pas la seule visée dans cette affaire car, son acolyte, Moustapha Wagne, est lui aussi poursuivi pour la même infraction.

Tout est parti, relate Les Echos, d’un cambriolage dont a été victime Mbaye Thiaw. Ses effets personnels et ceux de son fils ont été emportés. Un jour, alors qu’il était chez lui tranquillement, Moustapha Wagne s’est présenté à lui pour lui vendre des habits. C'est là que l'épouse de Mbaye Thiaw a reconnu les habits de son fils. Wagne est alors interpellé. Cuisiné, Moustapha Wagne balance le nom de Faty Fall et déclare que c'est elle qui les lui a remis. Cette dernière, alpaguée, a tout nié.

C'est dans ces circonstances qu'ils ont été tous les deux placés sous mandat de dépôt le 9 octobre 2023 avant d'être jugés hier mercredi devant la barre des flagrants délits de Dakar. Père de 3 enfants et marié, Moustapha Wagne a continué à pointer du doigt sa co-prévenue.

"J'ai trouvé Faty Fall avec des habits. Comme elle me devait 5.000 F, elle m'a remis les habits pour que je les vende afin de récupérer mon argent et lui rendre le reste. C'est lorsque je suis allé les vendre que leur propriétaire les a reconnus. Quand je suis allé auprès de Faty pour les lui rendre, des individus qui me suivaient sont venus procéder à mon interpellation. Yaye Faty les a jetés en soutenant qu'elle ne m'avait rien remis alors que c'est pas vrai. On se connaît depuis des années parce qu'elle est voyante", a-t-il déclaré.

La voyante de 42 ans, demeurant à Bène Tally, Faty Fall a encore adopté sa logique de dénégations. Toutefois ces contestations n'ont pas fait effet sur le tribunal puisqu’interpellée sur son passé pénal par la procureure, elle a rétorqué : "je ne me rappelle plus du nombre de fois que je suis venue devant cette barre".

ADVERTISEMENT

Au final, le tribunal après disqualification des faits de vol en réunion avec effraction reprochés à Faty Fall en vol simple, l'a condamné à 1 mois de prison ferme. Moustapha Wagne quant à lui a écopé d'une peine de sursis de 1 mois pour recel après disqualification des faits.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT