Utilisation des réseaux sociaux : l'Armée recadre ses hommes

Le Chef d’état-major général des armées (CEMGA), Cheikh Wade a prévenu tous les militaires de ne pas s'aventurer dans les réseaux sociaux.

armée et réseaux sociaux

Les hommes de tenue qui s'aventurent sur les réseaux sociaux sont avertis. Ils risque même l'exclusion dans l'armée. La menace est brandie par le Général Cheikh Wade, à l'occasion d'un rassemblement de levée des couleurs au camp Dial Diop.

Le CEMGA a tenu à faire passer un message très clair. «Je voudrais vous mettre en garde contre le phénomène des réseaux sociaux qui font que partout, aujourd’hui, les gens parlent de tout et de rien. Un militaire, c’est la discrétion, c’est la confidentialité», a-t-il soutenu devant les officiers et sous-officiers. Le CEMGA, qui se veut très clair, attire l’attention des militaires sur le phénomène des réseaux sociaux et sur la posture qu’un militaire doit avoir face à ses outils de communication. «On ne parle pas d’opération militaire dans la rue ou dans vos téléphones», a-t-il mis en garde.

Pour lui, parler de choses aussi sensibles dans les réseaux sociaux pourrait mettre en danger les soldats, car, dit-il, «c’est la vie de vos camarades…» Ainsi, il n’a pas manqué de souligner les sanctions qui pèsent sur les épaules des futurs militaires qui vont s’aventurer à faire des publications dans les réseaux sociaux.

«Ceux qui le feront volontairement, les lois sont là et ces lois leur seront appliquées dans toute leur rigueur», a fait savoir le Chef d’état-major général des armées sur un ton ferme. Le Cemga de prévenir: «faites attention à tout ce que vous dites dans vos téléphones et faites attention à tout ce que vous savez. Surtout, qu’aujourd’hui, les services de l’Etat ont la capacité de voir et de savoir ce que vous faites avec le téléphone. Ça je vous le dis, il faut que vous le sachiez !».

Le Cemga de conclure: «une petite indiscrétion peut vous faire sauter sur une mine ou vous tombez dans une embuscade et vous perdez des gens et du matériel. ça il faut vous mettre ça dans la tête."

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pire : un muezzin lynché à mort

Pire : un muezzin lynché à mort

Doylo Barham, Akhlou Brick met fin au clash et chante Baye Niass

"Doylo Barham", Akhlou Brick met fin au clash et chante Baye Niass

Dieuppeul: Un chauffeur d'un bus Tata victime d'une hypoglycémie  percute un Taxi

Dieuppeul: Un chauffeur d'un bus Tata victime d'une hypoglycémie percute un Taxi

Pétrole : mauvaise nouvelle pour les consommateurs !

Pétrole : mauvaise nouvelle pour les consommateurs !

L'OPEP décide de réduire la production de pétrole

L'OPEP décide de réduire la production de pétrole

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly victime de violence policière

La chanteuse camerounaise Blanche Bailly victime de violence policière

Indice de prospérité́ : Le Sénégal classé 105e sur 167 pays

Indice de prospérité́ : Le Sénégal classé 105e sur 167 pays

Collecte de fonds : le site internet de Sonko attaqué

Collecte de fonds : le site internet de Sonko attaqué

AttijariWafa Bank condamnée à payer 11 milliards FCFA à Bocar Samba Dièye

AttijariWafa Bank condamnée à payer 11 milliards FCFA à Bocar Samba Dièye