Violences faites aux femmes : Plus de 240 bébés nés de viols [Maison Rose]

Ce nombre a été avancé, mercredi, par la présidente de la Maison Rose, Mona Chasserio, à l'occasion d'une conférence de presse organisée par l'Association des Juristes Sénégalaises (AJS), en collaboration avec les organisations féminines, pour réclamer l’application rigoureuse de la loi criminalisation le viol.

Enfants nés de viol

L’acquittement de Sitor Ndour, accusé de viol sur une employée de maison âgée de 16 ans, continue de faire des vagues. Face à la presse ce mercredi 26 avril 2023, l'Association des Juristes Sénégalaises (AJS), en collaboration avec les organisations féminines, a haussé le ton pour réclamer justice. L'occasion pour Mona Chasserio, présidente de la Maison Rose, une structure d'aide aux femmes victimes de violences, d'informer sur les séquelles que peuvent traîner les victimes de viol en particulier.

Selon Chasserio, sa structure a recensé plus de 240 bébés nés de viol. De nombreuses femmes se sont retrouvées mères d’enfants nés d’un viol qu’elles ont subi. Ces victimes ont été violées, torturées. Elles se sont retrouvées avec des enfants qu’elles n’avaient pas désirés et dont l’existence même leur a souvent valu d’être rejetées par leur famille et mises au ban de la communauté.

« Les femmes qui mettent au monde un enfant issu d'un viol voient en leur progéniture un rappel du drame qu'elles ont vécu, et risquent de projeter sur cette dernière leur peur ou leur colère. Les enfants nés du viol ont pour leur part un plus grand risque d'abandon, de négligence et d'abus psychologique, et vivent des difficultés identitaires en plus d'être élevés par une mère souffrante. », a alerté Chasserio.

La Maison Rose, sise à Guédiawaye, dans le quartier de Médina Gounass, accueille des femmes en situation de grande précarité sociale et de souffrance psychologique (victimes de viol, d'inceste, de maltraitance, de prostitution…), pour les aider à se reconstruire et leur offrir l'opportunité de rebondir. Créée depuis novembre 2008 par l’association humanitaire de solidarité internationale Unies Vers Elles Sénégal, elle accueille et accompagne des femmes qui sont en grande difficulté.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT