AfroBasket 2021 : Les Lionnes en demi-finale

Avec du courage, de la foi et de la discipline face à un adversaire non pas surpuissant mais toujours difficile à manœuvrer, l’Équipe Nationale du Sénégal est qualifiée pour les demi-finales à l’AfroBasket 2021, en dominant le Mozambique jeudi (74-46).

Lionnes du Sénégal basket

Le match des partenaires de Mame Marie Sy a de nouveau été spectaculaire, spécialement dans le secteur défensif et particulièrement en attaque. A tel point que les Lionnes ont terminé la partie avec trois joueuses ayant marqué au moins 10 points. Mame Marie Sy, Yacine Diop et Bintou Diéme ont été celles qui ont le plus fait sauter le verrou mozambicain.

Symboliquement, c’est la capitaine Mame Marie Sy qui a donnée le ton et menée le Sénégal vers le haut dans les premières minutes. Les Lionnes démarrent bien la partie et s’offrent les quatre premiers points du match. Mais en même temps, le Mozambique ne tardait jamais à réagir. Larguées en tout début, les Mozambicaines sont se rectifiées en défense et en attaque pour revenir à hauteur du Sénégal (10-10) avant même de prendre les devants.

Mais une excellente Couna Ndao permet au Sénégal de repasser devant avec un tir primé de toute valeur. La défense en zone du Mozambique créait assez souvent des difficultés aux Lionnes et le physique de l’adversaire poussait à la bande à Moustapha Gaye à commetre plusieurs fautes.

À 13-13 à deux minutes de la fin du premier quart temps, Leina Niang apparait pour la première fois au panier et remettait son équipe devant. Des rectifications apportées, le Mozambique est bloqué. Et Mame Marie Sy redonne le ton en claquant un tir primé pour larguer le Mozambique à 7 points (20-13).

Arrive le deuxième quart temps. Là, les Mozambicaines commençaient à mieux carburer grâce à leurs maitresses à jouer Anabela Cossa et Tamara Seda. Les cinq premiers minutes du deuxième quart temps semblent équilibrées. Le Mozambique arrive à chauffer le panier, mais en même temps, le Sénégal parvenait à maintenir une distance nécessaire sans pour autant briller en attaque et en défense. La fin du 2e quart temps semble meilleure pour les Lionnes.

Le Sénégal récupère presque toutes les deuxièmes balles pour se permettre de partir vite en contre-attaque, mais à l’arrivée, il se ratait beaucoup trop au niveau du shoot. Ce qui a fait que les Lionnes n’ont marqué que 10 points en 8 minutes. Il fallait encore revoir au chaud Couna Ndao. Bouillante, elle envoie un tir primé en toute beauté pour permettre au Sénégal de prendre le large et gagner conséquemment le 2e quart temps (37-22).

Au troisième quart temps, le Sénégal commençait avec un vrai faux rythme. Le Mozambique revenait encore et encore sans rien vouloir lâcher. Contrairement aux deux premiers quart temps, les Lionnes ont manqué de justesse et sont restées trois minutes dans le 3e quart temps sans scorer.

Tapha Gaye prend un temps mort pour rectifier le tir. Réussi. Par là, Oumoul Khairy Sarr, Toch réchauffe la raquette mozambicaine. Le Sénégal enchaine trois paniers primés par l’intermédiaire de Toch et Bintou Diémé.

Tout commençait à sourire aux Lionnes, malgré le visage crispé d’une Yacine Diop, qui a fait quatre fautes après 10 x 3 minutes. A quatre minutes de la fin, l’écart est emmené à +20 grâce à Leina Niang et Madjiguene Sène, qui réussissent le 2 sur 4 aux lancers francs (51-31).

Le match avance, les minutes décisives s’éteignent et on retrouvait un Sénégal très discipliné en défense et en totale réussite en attaque à l’instar de son capitaine Mame Marie Sy, qui continuait de briller sur les tirs primés pour permettre au Sénégal de largement remporter le 3e quart temps (61-38).

Le dernier quart temps commence comme à débuter l’avant-dernier avec un Sénégal qui n’était pas en réussite. Cependant, les lionnes étaient déjà assisses sur un siège très confortable. Tout ce qu’il faillait au Mozambique, c’était un énorme retournement de situation pour que les Lionnes subissent une défaite. Ce qui serait très tragique. Et effectivement, pour le dernier quart temps, le Mozambique ne parvenait même plus à marquer, restant bloquer à 43 points en 8 minutes.

Pourtant face à la baisse de régime des Lionnes, qui y arrivaient très peu souvent en attaque mais toujours très disciplinées en défense, les Mozambicaines ne parvenaient pas à recoller au tableau d’affichage. Le Sénégal maintient la distance et va même s’imposer brièvement (74-46). Ainsi, les Lionnes joueront en demi-finale face au Nigeria, double tenant du titre de l’AfroBasket. Le rendez-vous est bien pris.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Amdy Mignon victime d'arnaque

Amdy "Mignon" victime d'arnaque

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu