CAN 2023 (Q') : le Sénégal refuse de jouer au Rwanda

Initialement, le Sénégal et le Rwanda étaient d’accord pour inverser l’ordre des rencontres, jouant le match aller des éliminatoires à Dakar et le match retour à Kigali. Cependant, la Fédération sénégalaise de football (FSF) a changé d’avis et souhaite désormais jouer le match retour à domicile également, malgré l’absence d’enjeux puisque l’équipe rwandaise (Amavubi) est déjà éliminée.

Lions du Sénégal

Après avoir décroché son billet pour la CAN 2023, le Sénégal va très prochainement disputer la dernière journée des éliminatoires. Le Champion d’Afrique va boucler la boucle par une confrontation avec Rwanda le 9 septembre prochain. Cependant, la Fédération sénégalaise de football (FSF) a changé d’avis et a entamé le processus pour recevoir aussi le match retour à domicile, comme lors de la manche aller.

ADVERTISEMENT

Malgré l’absence d’enjeux (les Amavubi sont éliminés), cette requête a été rejetée par la la Fédération rwandaise (Ferwafa). Ainsi, la FSF a donc saisi la Confédération africaine de football à travers un courrier envoyé mardi pour réclamer de maintenir la domiciliation du match retour au Sénégal.

«Au niveau sportif, le match 5 des éliminatoires de la CAN 2023 n’a plus aucun enjeu sportif NI pour le Sénégal ni pour le Rwanda. Le droit pour le Sénégal d’organiser le match 5 est issu tant du règlement de la compétition que du tirage au sort effectué par la CAF. Et personne ne peut contraindre réglementairement une association à renoncer à ce droit et plus décisivement.

L’article 16 du règlement de la CAN ne prévoit qu’une seule dérogation au principe des matches aller-retour : l’accord des deux (2) associations de jouer leurs deux (2) matches dans un même lieu. Aussi, malgré les tentatives de conciliation entre les deux Présidents et les deux Secrétaires Généraux de fédérations, la partie rwandaise reste intransigeante. Pour rappel, le Sénégal a déjà communiqué sa position officielle à la CAF sur son droit à organiser ce match chez lui.»

ADVERTISEMENT

«En foi de tout cela, la Fédération Sénégalaise de Football réitère l’application pure et simple du Règlement par la programmation du match 5 au Sénégal», a conclu l’instance sénégalaise, sûrs d’être dans son bon droit. La réponse de la CAF devrait intervenir dans les prochains jours.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT