CAN 2025 : la CAF retire l'organisation à la Guinée

La Confédération africaine de football juge que les infrastructures et les équipements ne seront pas prêts pour la tenue de l’événement en 2025.

1200-L-coupe-d-afrique-des-nations

La Guinée n’accueillera pas la Coupe d’Afrique des nations (CAN) en 2025. Le président de la Confédération africaine de football (CAF), le Sud-Africain Patrice Motsepe, a fait le déplacement à Conakry, vendredi 30 septembre, pour informer la junte au pouvoir d’une décision qui, a-t-il dit ensuite devant la presse, remonte à juillet.

ADVERTISEMENT

« Demain, on demandera à la CAF de recevoir de nouvelles candidatures parce qu’en l’état actuel, les infrastructures et les équipements ne sont pas adaptés ou prêts pour que la CAF puisse accueillir [la CAN] en 2025 en Guinée », a-t-il déclaré. La CAF réunit son comité exécutif samedi.

C’est un nouveau contretemps pour la compétition reine sur le continent. En 2014, la CAF avait attribué en même temps les trois prochaines éditions de la CAN : 2019 au Cameroun, 2021 à la Côte d’Ivoire et 2023 à la Guinée. Après le retrait du Cameroun au profit de l’Egypte en 2019, la CAF avait décalé le calendrier, attribuant l’édition 2021 au Cameroun, et celle de 2023 à la Côte d’Ivoire. La Guinée avait accepté d’organiser l’édition 2025.

Mais c’est aussi un sévère coup porté à la Guinée. Le colonel Mamady Doumbouya, arrivé au pouvoir par la force en septembre 2021, avait exprimé sa ferme intention d’honorer le rendez-vous. Le doute n’a cependant jamais été dissipé. Organiser cette épreuve s’annonçait comme un défi majeur pour un des pays les plus pauvres de la planète, qui manque cruellement d’infrastructures pour ce type de compétition, qu’il s’agisse d’équipements sportifs ou de transports.

La Guinée dispose dans la capitale d’un stade récent et d’un autre plus vétuste susceptibles d’héberger un tel événement, mais l’intérieur du pays en est dépourvu et les travaux de construction ont à peine commencé. Selon le ministre guinéen des sports, Lansana Béa Diallo, la mission de la CAF venue début septembre avait suggéré l’éventualité d’un report à 2026 ou 2027. Mais le colonel Doumbouya avait écarté cette hypothèse et s’était engagé à ce que la compétition ait bien lieu en Guinée en 2025.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

De Gea se moque de l'Espagne après son élimination

De Gea se moque de l'Espagne après son élimination

'Tilala' : Bambaly Seck dévoile le clip de la chanson dédiée à son père

'Tilala' : Bambaly Seck dévoile le clip de la chanson dédiée à son père

Mondial 2022 : Cinq sélectionneurs ne sont plus en poste

Mondial 2022 : Cinq sélectionneurs ne sont plus en poste

Messi veut battre un nouveau record

Messi veut battre un nouveau record

Débaptisation des rues par la Cour suprême : Sonko dément

Débaptisation des rues par la Cour suprême : Sonko dément

Usurpation d'identité : l'actrice Coumba Bou Ndaw traine ses détracteurs en justice

Usurpation d'identité : l'actrice Coumba Bou Ndaw traine ses détracteurs en justice

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Céline Dion atteinte d'une maladie neurologique très rare

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

Parcours des pays africains en phase à élimination directe en Coupe du monde

PAN-Cette comparaison sans raison [Opinion du Contributeur]

PAN-Cette comparaison sans raison [Opinion du Contributeur]

ADVERTISEMENT