Coup de tonnerre au PSG, Hakimi mis en examen pour viol

Achraf Hakimi, le Marocain et défenseur du PSG vient d’être mis en examen. Il est accusé d’avoir violé une jeune femme dimanche.

Juste après la révélation de l'affaire, Achraf Hakimi a assisté lundi soir à la cérémonie The Best FIFA organisée à Paris. LP/Arnaud Journois

C’est l’incompréhension au Paris Saint-Germain. En effet, Achraf Hakimi faisait son retour à l'entraînement collectif avant le match du club de la capitale face au FC Nantes prévu ce samedi à 19h (GMT).

ADVERTISEMENT

Mais c’est le coup de tonnerre dans le monde du football ! Le joueur marocain formé au Real Madrid vient tout juste d'être mis en examen pour viol, comme l'a appris le parquet à l'AFP.

À la suite de la déposition d'une jeune femme de 24 ans, il était visé par une enquête depuis la semaine dernière.

ADVERTISEMENT

Selon l’AFP, le demi-finaliste de la dernière Coupe du Monde Qatar 2022 a été entendu jeudi par les enquêteurs de la Sûreté territoriale des Hauts-de-Seine. À la suite de sa mise en examen par un juge, il est désormais placé sous contrôle judiciaire.

Pour mémoire, il est accusé d'avoir violé une femme à son domicile la nuit du 25 février dernier. La plaignante n'a pas souhaité porter plainte, mais le commissariat a quand même ouvert une enquête, le parquet de Nanterre s'est ensuite saisi de l'affaire.

L'avocate d'Hakimi, Fanny Colin, dénonce des « accusations sont fausses ».

« Lors de son audition, réalisée à sa demande expresse, Achraf Hakimi a fermement démenti les accusations portées contre lui. Je rappelle que la mesure de mise en examen qui a suivi cette audition est un passage obligé pour toute personne qui fait l'objet d'une accusation de viol et offre enfin à Monsieur Hakimi la possibilité de se défendre en lui ouvrant un grand nombre de droits, en premier lieu celui de prendre connaissance du dossier », a-t-elle déclaré.

Maitre Colin a également dénoncé une « tentative de racket ».

« Après les quelques heures d'audition, je retiens pour ma part que la dénonciatrice a refusé de déposer plainte, a refusé de se soumettre au moindre examen médical ou psychologique et a refusé d'être confrontée à Achraf Hakimi alors pourtant que l'accusation ne repose exclusivement que sur ses propos. Il résulte selon moi des pièces qui sont entre les mains de la police judiciaire que Monsieur Hakimi a, dans cette affaire, été l'objet d'une tentative de racket », se désole-t-elle.

À la veille du match contre les Canaris, l’entraineur du PSG, Christophe Galtier, a fait face à la presse. Il a répondu les questions sur Hakimi, mais s’est abstenu de se prononcer sur le volet judiciaire.

« Je ne répondrai à aucune question concernant l'extrasportif sur Achraf Hakimi ».

Quant à l’aspect purement footballistique, le coach français se projette déjà sur le match retour contre le Bayern Munich.

« Il s'est entraîné individuellement il y a 48h en raison d'une blessure musculaire qui date de la Coupe du monde. L'objectif est qu'il soit disponible pour le match face au Bayern ».

Cette affaire devrait tenir la planète football en haleine au cours des prochains jours.

À suivre…

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

ADVERTISEMENT