Liverpool-Arabie saoudite : Mohamed Salah a enfin choisi

Sous contrat jusqu’en juin 2025 avec Liverpool, Mohamed Salah reste au cœur de nombreuses rumeurs sur le marché des transferts. Convoité par l’Arabie saoudite, qui dispose d’un délai supplémentaire pour recruter, l’Egyptien de 31 ans aurait cependant scellé son avenir…

Mo Salh

La performance de Mohamed Salah en dit-elle long sur son intention de rester à Liverpool ? Ce dimanche, le club anglais a, quoi qu’il en soit, confirmé sa forme du moment en corrigeant Aston Villa (3-0), dans le cadre de la 4e journée de Premier League. À ce titre, l’ailier de 31 n’a pas été étranger au large succès des Reds. Tel un renard des surfaces, l’international égyptien (88 sélections, 49 buts) a ainsi repris victorieusement un centre de Darwin Nunez pour s’offrir son deuxième but de la saison en championnat.

ADVERTISEMENT

Ovationné par le public d’Anfield - malgré les rumeurs autour de son départ en Arabie saoudite - Mohamed Salah est toujours ciblé par Al-Ittihad, déterminé à le recruter cet été et qui a d’ailleurs envoyé une offre mirobolante en ce sens. De son côté, Liverpool - qui a rejeté une offre de 150 millions de livres sterling pour son protégé - a toujours affiché sa détermination dans ce dossier, fermant la porte à double tour quant à un éventuel départ. Et le dossier semblerait désormais bel et bien scellé.

Mohamed Salah veut rester à Liverpool !

ADVERTISEMENT

Dans cette optique, son coéquipier Dominik Szoboszlai a lâché une véritable bombe après la victoire des siens contre les Villans. « Nous sommes vraiment heureux de le voir rester. On se parle entre nous, évidemment, mais il veut rester, il veut être ici avec nous. On est très content, on a besoin d’une personne comme lui dans l’équipe », a ainsi déclaré le Hongrois, auteur de l’ouverture du score et assuré de voir l’Egyptien rester au club.

Des propos confirmés, ce lundi matin, par le Mirror et le Daily Star, assurant que l’ancien joueur de Chelsea et de l’AS Roma ne céderait pas aux chants des sirènes saoudiennes. Relancé sur les propos de Dominik Szoboszlai en conférence de presse, Jürgen Klopp préférait, de son côté, miser sur la prudence.

« Il (Mohamed Salah, ndlr) ne me l’a pas dit, mais il n’avait pas à le faire. Il parle de son entraînement, de ses performances et de son comportement. Nous avons eu des réunions cette semaine, et les réunions ne portaient pas sur ce que nous avons fait dans le passé, mais sur ce que nous ferons à l’avenir. Mo était avec le comité de direction des joueurs et il ne parlait pas avec l’idée d’un 'au fait, c’est seulement jusqu’à la semaine prochaine’. Il est complètement ici et si Dom a dit cela, très bien. Mo n’a pas besoin de venir dans mon bureau et de me dire au fait, patron, je n’y vais pas ».

Un message clair qui semble donc sceller l’avenir de Mohamed Salah mais qui ne devrait pas empêcher une nouvelle offensive de l’Arabie saoudite avant le 20 septembre prochain…

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT