BCEAO : 14.040 milliards de FCFA de réserve en 2021

Les avoirs officiels de réserve de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO) se sont établis à 14.040 milliards de FCFA (21,4 milliards d’euros) à fin décembre 2021 contre 11.731 milliards de FCFA (17,9 milliards d’euros) un an plus tôt, soit une hausse de 2.309 milliards de FCFA (3,5 milliards d’euros, +20%) sur une année.

BCEAO

La situation monétaire de l’Union a été caractérisée en 2021 par un accroissement des actifs extérieurs nets des institutions monétaires et du stock des réserves officiels de change de l’Union. Ces actifs ont augmenté de 609,2 milliards pour s’élever à 7.746,6 milliards à fin décembre 2021.

Le stock des réserves officielles de change de la BCEAO a atteint 14.040 milliards à fin décembre 2021, en hausse de 2.309 milliards. C’est ce qu’indique le rapport annuel de l’institut d’émission des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) parcourue par Pulse.sn.

Cette performance est imputable à la conjonction de plusieurs facteurs, notamment l’allocation générale de DTS d’un montant total de 1.302,6 milliards francs CFA effectuée par le FMI en faveur des Etats membres de l’Union, la mobilisation d’importantes ressources extérieures par les Etats et le rapatriement effectif des recettes d’exportation. Le niveau des réserves de change assure à l’Union six (6) mois d’importations de biens et services contre 5,6 mois à fin décembre 2020.

L’encours des créances intérieures a augmenté de 6.099,3 milliards ou 16,5% par rapport à son niveau de fin décembre 2020, pour se situer à 43.080,3 milliards. Cette évolution a été induite par l’effet combiné de la consolidation des créances nettes sur les Administrations Publiques Centrales (APUC) et de la hausse des crédits aux autres secteurs résidents des économies de l’Union.

Les créances nettes des institutions de dépôt sur les APUC ont, en effet, augmenté de 3.306,9 milliards pour ressortir à 15.651,1 milliards à fin décembre 2021, portées par l’accroissement de 2.073,7 milliards ou 18,4% des concours du système bancaire aux Etats. La hausse des créances nettes de la BCEAO a été essentiellement induite par la mise en place de nouveaux concours adossés aux allocations de DTS, effectuée par le FMI le 23 août 2021.

En outre, les concours des institutions de dépôt aux secteurs de l’économie, autres que l’administration centrale, se sont accrus, en passant de 24.636,8 milliards en 2020 à 27.429,2 milliards en 2021, soit une hausse de 11,3% après 4,8% en 2020. Cette évolution est principalement portée par l’augmentation des concours des banques aux entreprises, qui sont passés de 13.958,8 milliards en 2020 à 15.556,9 milliards en 2021.

Les crédits aux ménages et aux Institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM), ont connu une croissance annuelle de 13,3% contre 2,1% en 2020. Reflétant l’évolution de ses contreparties, la masse monétaire s’est accrue de 5.808,7 milliards ou 16,3%, pour ressortir à 41.465,6 milliards à fin décembre 2021.

Ce renforcement de la liquidité globale de l’Union s’est traduit par un net accroissement des dépôts (4.704,0 milliards ou 17,2%) et de la circulation fiduciaire (1.104,7 milliards ou 13,3%). Au cours de l’année 2021, la BCEAO a poursuivi sa politique monétaire accommodante afin de soutenir la reprise de l’activité économique, dans un contexte de maîtrise de l’inflation. Elle a ainsi maintenu le mode d’adjudication à taux fixe de 2,0% et couvert la totalité des besoins des banques, dans la phase de sortie de crise où leur soutien à la relance des économies s’avère crucial.

L’encours cumulé des avances sur les guichets des appels d’offres à une semaine et à un mois s’est ainsi établi à 5.944,1 milliards à fin décembre 2021 contre 5.697,5 milliards un an plus tôt, soit une hausse de 246,6 milliards. Par ailleurs, depuis février 2021, la Banque Centrale a ouvert un guichet spécial à six mois, dédié au refinancement des obligations de relance (OdR) émises par les Etats de l’Union pour le financement de leurs plans de relance. Elle a également mis en place, en août 2021, un guichet spécial de refinancement d’une maturité de douze mois, dénommé « Guichet de Soutien et de Résilience », en vue d’assurer les meilleures conditions financières à l’émission de bons du Trésor par les Etats de l’Union pour financer des besoins urgents de trésorerie dans le contexte de la crise sanitaire.

L’encours global du refinancement, intégrant les concours octroyés sur les guichets spéciaux, a augmenté de 502,0 milliards en un an pour se situer à 6.295,8 milliards à fin décembre 2021. Enfin, le coefficient de réserves obligatoires applicable aux banques est demeuré inchangé à 3,0%. Sur le marché interbancaire, un regain de dynamisme des échanges de liquidités a été observé. Le volume moyen des transactions hebdomadaires, toutes maturités confondues, s’est élevé à 428,0 milliards en 2021 contre 275,0 milliards en 2020 (+56,0%).

S’agissant des taux d’intérêt, le compartiment à une semaine a enregistré une détente du taux d’intérêt moyen pondéré, de 3,48% en 2020 à 2,36%, sous l’effet des mesures d’assouplissement monétaire mises en œuvre par la Banque Centrale en 2021. Dans le domaine de l’entretien de la circulation fiduciaire, les mouvements de billets et pièces de monnaie aux guichets de la Banque Centrale ont atteint 45.641,6 milliards de FCFA en 2021 contre 39.759,2 milliards de FCFA un an plus tôt. Comparée à 2020, la part des billets dans la circulation fiduciaire est demeurée quasiment stable à 98,0%.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Affaire Kaliphone Sall : le tribunal va rendre son verdict le 13 0ctobre

Affaire Kaliphone Sall : le tribunal va rendre son verdict le 13 0ctobre

Un an requis contre Kalifone

Un an requis contre Kalifone

Santé: l'OMS sonne l'alerte sur les sirops de la mort vendus en Afrique

Santé: l'OMS sonne l'alerte sur les sirops de la mort vendus en Afrique

Article 80 : sale temps pour les insulteurs et arnaqueurs sur TikTok !

Article 80 : sale temps pour les insulteurs et arnaqueurs sur TikTok !

Deux Tiktokeurs emprisonnés par la veuve de Thione Seck

Deux "Tiktokeurs" emprisonnés par la veuve de Thione Seck

Loi de Finances 2023: un budget solutions de 6400 milliards pour soulager les ménages

Loi de Finances 2023: un budget "solutions" de 6400 milliards pour soulager les ménages

Adja Thiaré Diaw dépose une autre plainte pour viol et séquestration

Adja Thiaré Diaw dépose une autre plainte pour viol et séquestration

Affaire Sweet Beauté: Sonko auditionné au plus tard le 17 octobre 2022

Affaire Sweet Beauté: Sonko auditionné au plus tard le 17 octobre 2022

Nécrologie : Daouda Faye alias Vava est décédé

Nécrologie : Daouda Faye alias Vava est décédé