BRT : 50 bus attendus, 300.000 passagers par jour

Le Conseil des Transports Urbains et Suburbains de Dakar (CETUD) a démarré mardi 22 août 2023 ses essais du BRT en perspective de l’exploitation commerciale.

Bus transit rapid

Les essais statiques du Bus rapide de transit ont débuté ce lundi 21 aout 2023 à Dakar. Les véhicules ont roulé sur leurs voies dédiés, parfois sous escorte policière. Ces tests sont en vue du mis en service du Brt, prévu pour décembre 2023. Mansour Faye, le ministre du transport, informe du début de l’exploitation commerciale. Cette exploitation doit, toutefois, se faire progressivement.

Le plan, approuvé par le président de la République, introduit un changement de paradigmes guidé par deux principales stratégies : un investissement massif dans des infrastructures de transport efficaces et un développement territorial équilibré. Selon le directeur générale du CETUD, Thierno Biram Aw, « le lancement des tests statiques pour le système BRT est une étape cruciale. Ces tests visent à évaluer ses performances en ce qui concerne les travaux d'infrastructure et ses interactions avec les interfaces connexes. La période d'essai est prévue pour durer un mois, suivie de tests dynamiques et d'évaluations de performance, aboutissant éventuellement à l'accessibilité du BRT au public ».

Insistant sur l'importance de ces tests, M. Aw a souligné l'importance du soutien de la communauté pour assurer la réussite de ces essais. « L'implication et l'enthousiasme de la population sénégalaise sont essentiels alors que le CETUD travaille sans relâche pour respecter les délais fixés par la plus haute autorité, visant à lancer le BRT d'ici décembre avec une flotte initiale de 121 bus, pour ensuite l'étendre à 150. Cette entreprise ne se contentera pas seulement d'améliorer l'infrastructure de transport de la ville, mais offrira également des opportunités d'emplois à environ 1000 jeunes sénégalais qui suivent une formation pour offrir un service de premier ordre aux passagers », a-t-il déclaré.

Le CETUD perd annuellement 900 milliards FCFA

Les conséquences des manifestations passées ont eu des répercussions financières significatives sur les chantiers du Brt, s'élevant à plus de 5 milliards de francs. En réponse à cela, le Directeur Général du CETUD a appelé les citoyens à protéger le BRT « en tant que patrimoine national ». « Nous sommes en train de nous orienter vers des transports capacitaires pour répondre aux besoins de la majorité des Sénégalais qui souffrent de déficits de transports. Nous sommes déterminés à offrir aux Sénégalais le service de transport qu’ils doivent avoir. Et je peux vous dire que la communauté internationale salue au plus haut niveau les efforts fait par l’État du Sénégal qui a construit le premier Brt au monde 100% électrique au monde alimenter à l’énergie solaire. Nous demandons aux jeunes de faire de ce Brt leur patrimoine, car il sera l’outil privilégié de la capitale et leur donnera du travail », a invité M. Aw.

ADVERTISEMENT

Poursuivant, ce dernier a confié que les avancés des travaux d'infrastructure dépassant les 85% et 70% des bus sont déjà stationnés à Dakar. De plus, 54 bus sont en place, et une vingtaine supplémentaire est attendue sous peu. D'ici novembre, l'ensemble de la flotte devrait être opérationnelle. « Le BRT englobe un impressionnant réseau d'assainissement neuf de 40 kilomètres, de l’éclairage public amélioré, des aménagements paysagers et une meilleure distribution routière. En termes de capacité, le système BRT peut transporter 300 000 passagers par jour, accueillant jusqu'à 12 000 personnes par heure dans chaque direction. Cette capacité stratégique vise à soulager efficacement la congestion du trafic à Dakar, tout en favorisant un transport basé sur la capacité pour une expérience plus équitable et confortable. Chaque bus est conçu pour accueillir 150 passagers, garantissant des trajets ponctuels. La police nous soutiendra pour surveiller le comportement des passagers », dit-il.

Dans un appel mobilisateur à la jeunesse de Dakar, Thierno Birahim Aw, les encourage à adopter le BRT pour en faire leur héritage et un outil de transformation de la capitale.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

''TableChat'' à Dakar, une rencontre de célibataires en quête de l'âme sœur (vidéo)

''TableChat'' à Dakar, une rencontre de célibataires en quête de l'âme sœur (vidéo)

Inefficacité devant les buts : Pochettino a tranché pour Nicolas Jackson

Inefficacité devant les buts : Pochettino a tranché pour Nicolas Jackson

La Libye détrône le Nigeria comme premier producteur africain de pétrole

La Libye détrône le Nigeria comme premier producteur africain de pétrole

La maison du chanteur Alioune Mbaye Nder complètement brûlée

La maison du chanteur Alioune Mbaye Nder complètement brûlée

Louga : un berger sectionne le bras de son ami après une dispute sur la musique

Louga : un berger sectionne le bras de son ami après une dispute sur la musique

Dette publique : le Sénégal est passé de 347 milliards en 2012 à 1826 milliards de 2024

Dette publique : le Sénégal est passé de 347 milliards en 2012 à 1826 milliards de 2024

L'incroyable fortune dépensée par Aziz Ndiaye pour le mariage de sa fille

L'incroyable fortune dépensée par Aziz Ndiaye pour le mariage de sa fille

L'ultimatum de Bassirou Diomaye Faye aux ex-ministres de Macky Sall

L'ultimatum de Bassirou Diomaye Faye aux ex-ministres de Macky Sall

Mercato : le cas Mikayil Faye sème la discorde à Barça !

Mercato : le cas Mikayil Faye sème la discorde à Barça !

ADVERTISEMENT