Croissance économique en 2024 : le Sénégal dans le top 20 mondial

Douze pays africains, dont le Sénégal figurent dans le Top 20 des économies qui devraient enregistrer les plus forts taux de croissance en 2024, selon un rapport publié par The Economist Intelligence Unit (EIU).

Ministère des Finances et du Budget

Intitulé « Africa outlook 2024-Strong growth amid heated elections and financial woes », le rapport précise que le Sénégal fait partie des 12 pays africains figurant dans le Top 20 des économies qui devraient enregistrer les plus forts taux de croissance en 2024, selon un rapport publié hier par The Economist Intelligence Unit. Y figurent aussi la Mauritanie, la Libye, le Rwanda, la Côte d’Ivoire, la RD Congo, le Bénin, l’Ouganda, l’Éthiopie, le Mozambique, le Togo et la Tanzanie.

Tous ces pays devraient enregistrer des taux de croissance allant de 6% à10% l’année prochaine. L'Afrique sera la deuxième région du monde qui enregistrera la plus forte croissance économique en 2024 juste derrière l'Asie, qui sera propulsée par la Chine et l'Inde. Le PIB réel du continent devrait croître de 3,2 % en 2024, contre une estimation de 2,6 % en 2023. Tous les États africains afficheront une croissance positive par rapport à 2023, à l’exception du Soudan et de la Guinée équatoriale.

En termes de croissance économique, c’est l'Afrique de l'Est (Éthiopie, Kenya, Ouganda, Rwanda, Tanzanie et RD Congo) qui sera une fois de plus la sous-région la plus dynamique du continent en matière de croissance économique, selon The Economist Intelligence Unit.

Les économies riches en ressources naturelles et les principaux exportateurs de matières premières continueront à tirer leur épingle du jeu, compte tenu des prix élevés des hydrocarbures, des minerais et des produits agricoles. L'Afrique de l'Est, qui comprend l'Éthiopie, le Kenya, l'Ouganda, le Rwanda, la Tanzanie et la RD Congo s'avérera une fois de plus la sous-région la plus dynamique du continent en termes de croissance économique.

Le rapport indique d’autre part que la plupart des pays africains ressentiront l’impact du resserrement financier créé par une dette excessive et un lourd fardeau de remboursement en 2024. Les pressions inflationnistes devraient s'atténuer par rapport aux niveaux élevés enregistrés en 2023 dans la majorité des pays africains. Treize pays, dont l'Angola, la RD Congo, l'Éthiopie, l'Egypte, le Ghana, le Nigeria, le Soudan et le Zimbabwe, continueront cependant d'être touchés par une inflation à deux chiffres.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous” avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

ADVERTISEMENT