Croissance économique : la sombre prédiction du CESE

Dans son rapport publié hier mardi 7 mars lors de la première session ordinaire de l'année 2020/2023, le Conseil économique social et environnemental (CESE) a évoqué une baisse de la croissance économique

REMANIEMENT: IDRISSA SECK « LE CHOIX N’ÉTAIT PAS FACILE MAIS J’AI PRIS MA RESPONSABILITÉ »

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) tient sa première session ordinaire de l’année 2023, du mardi 7 mars au vendredi 28 avril 2023, sous la présidence de Idrissa Seck. Deux thèmes ont été retenus : « Denrées de consommation courante et circuits de distribution » et « Financement durable de la Protection sociale au Sénégal ».

Parlant du rapport, trois (3) points ont été évoqués, à savoir la situation économique sociale et environnementale de l'année 2022, où il a été noté, une baisse de la croissance par rapport à l'exercice 2021. Le rapport des travaux de session de l'année 2022, et une troisième partie qui parle de la coopération de partenariats de représentation.

Un repli de 11% du secteur de la Pêche

Des recommandations ont aussi été émises dans le rapport, à la fois pour l'agriculture, l'élevage et le produit animale, pour consolider les acquis... Il y a eu beaucoup d'initiative et de réalisation qui ont été faites. En ce qui concerne la pêche, l'aquaculture, et l'économie maritime. Il s'agit d'un secteur stratégique qui contribue beaucoup à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, à la génération de revenus et d'emploi, selon le CESE.

« En dépit des efforts consentis par le gouvernement du Sénégal, ce sous-secteur qui polarisait 15 % de la population active sénégalaise est confronté à plusieurs difficultés liées à la rareté des ressources halieutiques. Selon l'ANSD sur 1 an, l'activité de pêche a enregistré un repli de 11,30 %, imputable à la partie industrielle -8 % », a indiqué le rapporteur.

ADVERTISEMENT

Par ailleurs plusieurs recommandations ont été notées à cet effet. Il a été recommandé de veiller à la mise en œuvre effective des mesures définies dans le plan de redressement d'air Sénégal, de diligenter l'ensemble des travaux visant à rendre plus performant l'AIBD et atteindre l'objectif de faire du Sénégal un hub aérien au travers des investissements projetés à ces objectifs et enfin veiller à la gestion spéciale des zones situées à proximité de l'AIBD pour éviter d'hypothéquer la possibilité d'extension future dudit aéroport.

Sur le secteur de la santé, les cas de COVID ont beaucoup baissé dans le pays. Sur l'éducation préserver un dialogue avec la communauté éducative, procéder au règlement définitif des revendications entre autres. Les écoles coraniques ne sont pas en reste avec la modernisation des daara.

En passant au sous-secteur de l'environnement de l'assainissement des eaux usées. L'analyse du rapport de présentation du projet de budget 2023 du ministère de l'Eau et de l'Assainissement laisse apparaître pour le sous-secteur le taux d'accès global est de 73 % en milieu urbain et de 60 % en milieu rural.

Spécifiquement, aux eaux usées, beaucoup d'investissement ont été réalisés en 2022 pour soulager le cadre de vie des populations », note le rapport.

Le Président Idrissa Seck qui s’est dit satisfait du comportement de chacune et de chacun des conseillers membres du CESE, s’est ensuite excusé après l’installation des trois conseillers, Mme Sall, Youssou Diop et Thierno Dieng officiellement installé dans leurs nouvelles fonctions. C’est le premier Vice-Président qui a dirigé les travaux.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Après le Président Diomaye, Ousmane Sonko presse les fonctionnaires

Après le Président Diomaye, Ousmane Sonko presse les fonctionnaires

Xavi : Ce samedi pourrait être un grand jour pour Mikayil Faye

Xavi : "Ce samedi pourrait être un grand jour pour Mikayil Faye"

Islamisation de la France : Quand la religion musulmane dérange Éric Zemmour...

"Islamisation" de la France : Quand la religion musulmane dérange Éric Zemmour...

Une centaine de migrants interceptés dans l'enclave espagnole de Ceuta

Une centaine de migrants interceptés dans l'enclave espagnole de Ceuta

Coût des prédécesseurs de Diomaye : 300 millions FCFA de charges annuelles pour l'État

Coût des prédécesseurs de Diomaye : 300 millions FCFA de charges annuelles pour l'État

Sénégal : le bloggeur guinéen Djibril Sylla menacé d'expulsion

Sénégal : le bloggeur guinéen Djibril Sylla menacé d'expulsion

Un étudiant condamné à 6 mois de prison ferme pour chantage sexuel

Un étudiant condamné à 6 mois de prison ferme pour chantage sexuel

Finances publiques : Diomaye Faye encaisse 324 milliards FCFA

Finances publiques : Diomaye Faye encaisse 324 milliards FCFA

Sénégal : un célèbre blogueur guinéen envoyé en prison pour séjour irrégulier

Sénégal : un célèbre blogueur guinéen envoyé en prison pour séjour irrégulier

ADVERTISEMENT