ADVERTISEMENT

Expresso : Toutes les procédures de licenciement suspendues

Une très bonne nouvelle pour les 50 agents d'Expresso qui faisaient l'objet d'une procédure de licenciement.

Expresso Sénégal

Tout est bien qui finit bien. L'Etat du Sénégal vient de mettre fin à la crise qui couve à Expresso Sénégal. Les agents qui avaient reçu vendredi dernier notification de leur licenciement de chez Expresso Sénégal peuvent pousser un ouf de soulagement, et pour cause.

ADVERTISEMENT

Le ministère des Télécommunications et de l’Economie numérique informe que la Direction générale du 3e opérateur de téléphonie a décidé de suspendre toutes les procédures de licenciement enclenchées. « (…).

Une entente a été trouvée entre les différentes parties à savoir la Direction d’Expresso et les agents regroupés autour du Syndicat des travailleurs », renseigne une note de la Cellule de communication dudit ministère.

Laquelle souligne que cette issue heureuse a été obtenue à l’issue d’échanges, d’écoute et de partage initiés par le ministre Yankhoba Diatara ce mardi 23 août 2022. D’où il est ressorti que « la Direction accepte de suspendre toutes les procédures de licenciements des agents; que la Direction accepte de débloquer tous les postes de travail des agents concernés par les mesures et sanctions prises antérieurement; que les agents acceptent de casser toutes formes de contestation et de regagner leurs postes »

Le ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications d’ajouter également que « les parties (Direction et Agents) s’accordent à se retrouver atour de la commission mise en place à l’effet de trouver une solution consensuelle. Cette commission sera composée du ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications, du ministère du Travail et du Dialogue social, de l’ARTP, de la Direction d’Expresso et du Syndicat des travailleurs ».

Pour rappel, vendredi soir, près de 50 agents avaient reçu notification de leur licenciement de la part de la Direction générale de la 3e société de téléphonie au Sénégal. Cette dernière avançait des motifs économiques pour justifier ces licenciements.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Voici pourquoi nous détestons travailler le lundi matin

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Dix inventions de l'Égypte ancienne encore utilisées toujours

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Port de Ndayane : les travaux physiques démarrent ce mois-ci

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

Le Sénégal 'à nouveau' champion d'Afrique !

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

CHAN 2022 : le onze du Sénégal pour affronter l'Algérie

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Sexo : ces phrases à ne jamais dire au lit, selon une sexologue

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

Dieng crache sur Longoria : 'il ne dit pas la vérité'

Renvoi en chambre criminelle : Sonko fixé le 9 février 2023

Renvoi en chambre criminelle : Sonko fixé le 9 février 2023

Didier Awadi ressuscite le panafricanisme

Didier Awadi ressuscite le panafricanisme

ADVERTISEMENT