Expresso : Toutes les procédures de licenciement suspendues

Une très bonne nouvelle pour les 50 agents d'Expresso qui faisaient l'objet d'une procédure de licenciement.

Expresso Sénégal

Tout est bien qui finit bien. L'Etat du Sénégal vient de mettre fin à la crise qui couve à Expresso Sénégal. Les agents qui avaient reçu vendredi dernier notification de leur licenciement de chez Expresso Sénégal peuvent pousser un ouf de soulagement, et pour cause.

Le ministère des Télécommunications et de l’Economie numérique informe que la Direction générale du 3e opérateur de téléphonie a décidé de suspendre toutes les procédures de licenciement enclenchées. « (…).

Une entente a été trouvée entre les différentes parties à savoir la Direction d’Expresso et les agents regroupés autour du Syndicat des travailleurs », renseigne une note de la Cellule de communication dudit ministère.

Laquelle souligne que cette issue heureuse a été obtenue à l’issue d’échanges, d’écoute et de partage initiés par le ministre Yankhoba Diatara ce mardi 23 août 2022. D’où il est ressorti que « la Direction accepte de suspendre toutes les procédures de licenciements des agents; que la Direction accepte de débloquer tous les postes de travail des agents concernés par les mesures et sanctions prises antérieurement; que les agents acceptent de casser toutes formes de contestation et de regagner leurs postes »

Le ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications d’ajouter également que « les parties (Direction et Agents) s’accordent à se retrouver atour de la commission mise en place à l’effet de trouver une solution consensuelle. Cette commission sera composée du ministère de l’Economie numérique et des Télécommunications, du ministère du Travail et du Dialogue social, de l’ARTP, de la Direction d’Expresso et du Syndicat des travailleurs ».

Pour rappel, vendredi soir, près de 50 agents avaient reçu notification de leur licenciement de la part de la Direction générale de la 3e société de téléphonie au Sénégal. Cette dernière avançait des motifs économiques pour justifier ces licenciements.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

CAN 2025 : la CAF retire l'organisation à la Guinée

CAN 2025 : la CAF retire l'organisation à la Guinée

Rentrée des classes : 3.810.000 élèves et 91.967 enseignants attendus

Rentrée des classes : 3.810.000 élèves et 91.967 enseignants attendus

Affaire Kalifone : L'avocat de Adja Thiaré devant le Conseil de discipline

Affaire Kalifone : L'avocat de Adja Thiaré devant le Conseil de discipline

Santé : une grève illimitée envisagée

Santé : une grève illimitée envisagée

Burkina : Ibrahim Traoré proclamé président, Damiba déchu

Burkina : Ibrahim Traoré proclamé président, Damiba déchu

'Je reparlerai à Macky quand il ne sera plus Président'

'Je reparlerai à Macky quand il ne sera plus Président'