Farine : les meuniers mettent fin à leur grève

Bonne nouvelle pour les consommateurs. Les meuniers qui était en grève depuis vendredi, vont vers la reprise de leurs activités.

La farine de blé est utilisée pour la fabrication de pain au Sénégal, une denrée d'une très forte consommation

« Demain on aura signé un protocole avec l’Etat pour redémarrer les activités », informe Claude Demba Diop, Secrétaire général de l’association des meuniers et industriels du Sénégal. Ces derniers devraient ainsi reprendre la commercialisation et la livraison de la farine.

Ce dernier de parler « d’une décision consensuelle » après la suspension de l’approvisionnement du marché en farine décidée par les meuniers. Les meuniers réclamaient le versement de la prime compensatoire que l’Etat tarde à payer.

Une situation qui obligeait les meuniers à puiser dans leur trésorerie. Le Sénégal, comme d’autres pays du continent, subit la hausse des cours des céréales, due en partie à la guerre entre la Russie et l’Ukraine et d’où proviennent 60% du blé consommé au Sénégal. Le prix de vente des sacs de farine est fixé par l’Etat et cela quel que soit le prix d’achat des céréales.

« La compensation était prévue par l’Etat, ce qui explique qu’aujourd’hui, qu’il y a une enveloppe de près de 10 milliards de francs CFA que nous doit l’Etat. A ce jour ce n’est pas encore payé et naturellement ça remet en cause les prochaines commandes », déclarait Claude Demba Diop, à Rfi.

Avant de poursuivre en ces termes : « Si on devait faire la vérité des prix, comme ça se passe un peu partout dans la sous-région, on devrait être aux alentours de 26 000 francs le sac. Compte tenu de l’homologation, on est actuellement en train de céder le sac à 19 200 francs CFA. »

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Kolda: le présumé terroriste polono-guinéen placé sous bracelet électronique

Kolda: le présumé terroriste polono-guinéen placé sous bracelet électronique

Droits humains : après les USA, Amnesty épingle Macky Sall et son régime

Droits humains : après les USA, Amnesty épingle Macky Sall et son régime

Inceste à Guédiawaye : il transforme sa fille adoptive de 12 ans en objet sexuel

Inceste à Guédiawaye : il transforme sa fille adoptive de 12 ans en objet sexuel

Violences politiques : vers la création d’une commission d’indemnisation des victimes

Violences politiques : vers la création d’une commission d’indemnisation des victimes

Gambie : une nouvelle lois pour juger les crimes commis sous Yahya Jammeh

Gambie : une nouvelle lois pour juger les crimes commis sous Yahya Jammeh

Mauritanie : Mohamed Ould Abdel Aziz, en prison, entend déposer sa candidature

Mauritanie : Mohamed Ould Abdel Aziz, en prison, entend déposer sa candidature

Trafic de drogue et association de malfaiteurs : Aliou Sow fixé sur son sort le 27 mai

Trafic de drogue et association de malfaiteurs : Aliou Sow fixé sur son sort le 27 mai

Affaire Sweet Beauty : le procureur requiert la condamnation contre Yérim Seck

Affaire Sweet Beauty : le procureur requiert la condamnation contre Yérim Seck

Il ligote son épouse, introduit un tuyau dans ses parties intimes et lui brûle le corps

Il ligote son épouse, introduit un tuyau dans ses parties intimes et lui brûle le corps

ADVERTISEMENT