Fonds Covid : le DAGE passe aux aveux et accuse son ministre Matar Bâ

La DIC fait de nouvelles révélations sur l'utilisation des fonds Covid au ministère des Sports.

Ministère des Sports Sénégal

Le Directeur de l’Administration générale et de l’Equipement (Dage) du ministère des Sports, Mamadou Ngom a détaillé aux enquêteurs comment il a utilisé les fonds alloués à ce Département. La gestion des 402 millions de francs des fonds Force Covid 19 alloués au ministère des Sports dirigé à l’époque par Matar Ba n’a pas été faite dans l’orthodoxie financière.

Lors de son audition, le directeur de l’administration générale et de l’équipement (Dage), Mamadou Ngom Niang a affirmé que la répartition des Fonds a été faite par le ministre des Sports sous la supervision du comité national olympique sénégalais (Cnos).

Poursuivant, il soutient : « la remise de ces subventions se faisait par chèque ou par virement. D’après ses dires, le ministère des Sports ne disposerait pas d’un compte de dépôt au trésor public afin d’éviter les critiques contre l’Etat. Il a reconnu avoir lui-même exécuté le paiement en espèces et contre décharges d’un montant de 205 millions de Fcfa au profit d’organismes de droit privé dont les bons n’avaient pas été validés par le ministère des Finances.

Au détriment de ces organismes, le DAGE Mamadou Niang a aussi souligné « avoir consacré la totalité de ce montant à la Fédération sénégalaise de basket-ball (Fsb) prétextant les importantes charges liées au paiement des droits à la FIBA estimés à 85 millions de Fcfa sous peine de sanctions, les règlement des frais d'hôtel à 6 millions de Fcfa et les réclamations faites par le président de la Fédération, créancière à hauteur de 49 millions de Fcfa envers l’Etat, d’après ses propos ».

Comme l’indiquait le journal Libération, le président de la FSB, Me Babacar Ndiaye, était resté «injoignable » durant toute l'enquête. Lors de son interrogation Mamadou Ngom Niang avoué avoir, en violation des règles de la comptabilité publique, effectué des paiements en espèces à plusieurs structures. Il ne s'est pas arrêté là notamment concernant le cas de Ibrahima Dione alias Gris Bordeaux, Le président de l'association des lutteurs indiquait, comme déjà écrit avoir reçu 10 et non 15 millions de Fcfa. Il accusait le Dage d’avoir fabriqué une décharge en falsifiant sa signature.

ADVERTISEMENT

Il a aussi avoué avoir établi, de son initiative, « une fausse décharge pour se justifier auprès des vérificateurs de la Cour des comptes. N'empêche, il prétendait que Gris Bordeaux a bien reçu 15 millions de Fcfa même si 10 millions de Fcfa ont été mentionnés sur la décharge. D'après lui, c'était pour aider «discrètement » les lutteurs en difficulté ».

M. Ngom a ensuite soutenu que « c’est sur instruction de son ministre tutelle, à l’époque Mactar Ba, que cette « faveur » aurait été accordée à Gris Bordeaux pour lui permettre de se justifier auprès des autres lutteurs ». L'ex-ministre Mactar Ba, bénéficiant du privilège de juridiction n’a pas été entendu au cours de l’enquête dont les résultats sont désormais entre les mains du Procureur de la République.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

AIBD : les chiffres du trafic aérien

AIBD : les chiffres du trafic aérien

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

Ziguinchor : confondu à un voleur, Z. Sagna sauvagement abattu par un groupe de jeunes

Ziguinchor : confondu à un voleur, Z. Sagna sauvagement abattu par un groupe de jeunes

Hôpital Fann : 15 malades évacués après un incendie

Hôpital Fann : 15 malades évacués après un incendie

ADVERTISEMENT