Gambling : 'la licence curacienne d’1xBet est valide et tout à fait opérationnelle' [Communiqué]

Communiqué de 1xBet | À la suite d’un article de presse qui est récemment apparu sur un petit site web présentant de fausses informations sur 1xBet, nous trouvons indispensable de fournir des renseignements officiels qui correspondent à la situation réelle.

Willemstad (Curaçao)

1xBet est une grande marque mondiale, un bookmaker ayant des licences sur plusieurs marchés internationaux, y compris Curaçao, qui abrite de nombreuses sociétés mondiales de jeux et de paris sportifs. 1xBet n’a eu aucun problème dans le cadre de la licence Curaçao, donc celle-ci reste valide. 1xBet, ainsi que ses franchises, continue d’honorer ses engagements envers les clients et les partenaires.

1xBet exhorte les membres des médias impliqués à utiliser les données officielles de notre entreprise et de vérifier soigneusement les sources d’information.

Un article alléguant qu’1xBet ‘’est déclaré en faillite’’ est apparu sur Josimar, un site sportif peu visité, le 20 Janvier 2023. Josimar a occasionnellement mentionné 1xBet auparavant, pourtant toutes les mentions étaient pleines d’inexactitudes factuelles; le dernier article n’en fait pas exception, ne présentant qu’un mélange de fantaisie et d’énoncés aléatoires sans fondement avec la réalité.

Pourtant, comme s’agit de la réputation de notre marque cette fois-ci, on voudrait réfuter les "informations" données dans l’article.

ADVERTISEMENT

Selon l’article, 1xBet est déclaré en faillite cette semaine. Ce n’est bien sûr qu’un non-sens complet. 1xBet est une des marques les plus grandes et à la croissance la plus rapide dans l’univers du pari sportif.

L’article constate qu’1xCorp, la société curacienne, est propriétaire d’1xBet. C’est faux. 1xBet est basé à Chypre avec des milliers de ses employés.

D'après l’article, 1xBet est un bookmaker russe. C’est faux. 1xBet est une marque mondiale du gambling, basée à Chypre avec des opérations en Amérique latine, en Europe, en Afrique et en Asie, travaillant via un modèle de franchise. Nos services aussi que nos produits sont prohibés en Russie et en Biélorussie.

Il est aussi indiqué que la faillite d’1XCorp est due à un procès intenté par la Fondation pour la représentation des victimes des jeux en ligne (SBGOK) qui prétend être le porte-parole des clients possédants, d’après eux, environ 830,000 euros en gains. Outre cela, l’auteur affirme qu’un cas pareil est fixé en Russie, en ajoutant qu’1xBet y a perdu sa licence d’exploitation. Nous trouvons que ces allégations sont à examiner l’une après l’autre à la lumière de leur contexte.

La marque 1xBet a des millions de clients plaçant des dizaines de millions de paris sur les sports dans le monde entier via le modèle de franchise globale. 1xBet paye tous les gains légaux en plein et sans retard. Il y a très peu de cas où 1xBet bien que ses unités franchisées identifient des paris comme suspects ou des mises comme non réglementaires soit par des systèmes de surveillance manuels soit automatisés. Cette pratique est courante dans l’industrie. Nous nous réservons le droit de retenir le paiement si on présume qu’un gain est illégal vu la violation de nos conditions. Alors on entreprend une enquête plus approfondie en demandant un complément d’information aux titulaires des comptes correspondants. Les gains sont à retenir si l’enquête montre la violation des conditions selon les termes de notre contrat. Ce type de gains contestés est poursuivi à Curaçao.

1xCorp ne possède pas 1xBet. C’est une société curacienne qui était autrefois propriétaire de plusieurs plateformes de jeux et des business.

En ce qui concerne le marché russe, on ne peut pas perdre sans initialement avoir. Le procès mentionné est lié à un bookmaker russe qui n’a aucun rapport à 1xBet.

L’article affirme qu’1Bet avait des licences d’exploitation protégées en Ukraine mais qu’elles ont été annulées. C’est faux. 1xBet a fait une donation d’un million de dollars à la Fondation Croix-Rouge fournissant une aide humanitaire en Ukraine. Quant à la suggestion que la licence ukrainienne est perdue, elle, à son tour, est aussi fausse. Certaines entreprises ukrainiennes ont exprimé leur intérêt d’utiliser la licence d’1xBet sur la base d’une franchise, mais 1xBet n’avait jamais eu de licence dans ce pays.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

ADVERTISEMENT