La Bad accorde près de 57 milliards au Sénégal

La Banque africaine de développement accorde un financement de près de 87 millions d’euros pour la réalisation de l’Agropole nord.

Dr. Akinwumi A Adesina, Président du Groupe de la Banque africaine de développement.

Le Conseil d’administration de l’institution financière multinationale a approuvé, le mercredi 22 novembre 2023, un accord de prêt de 86, 89 millions d’euros, soit près de 57 milliards de francs Cfa, au Sénégal pour développer une zone de transformation agro-industrielle dans le Nord du pays, selon un communiqué. Cette contribution de la Bad, note le document, «représente 30,7% du coût total du projet estimé à environ 283,05 millions d’euros, soit 185, 4 milliards de francs Cfa. Celle de la Banque islamique de développement (Bid) estimée à 21,2%, la Banque ouest-africaine de développement (Boad), 15,9%, Sponsor dette, 19,3%, et Sponsor equity, 7,7%, constituent les autres contributeurs à la mise en œuvre du Projet agropole nord».

« Le projet vise, d’une part, à améliorer les capacités de transformation industrielle des produits agro-sylvo-pastoraux et halieutiques et des services connexes, et, d’autre part, à augmenter durablement les revenus et la sécurité alimentaire pour les ménages. L’Etat sénégalais y contribuera à hauteur de 5,2% du coût du projet », renseigne la BAD.

Quid de la zone d’intervention du projet ? Ils citent les «régions de Louga, Matam et Saint-Louis pour environ 2,8 millions d’habitants. Laquelle zone, relève la note, « recèle des potentialités agricoles, sylvo-pastorales et aquacoles importantes. La région fournit plus de 80% de la production nationale de riz, 90% de la tomate industrielle et 50% de l’oignon. Avec une façade maritime, le fleuve Sénégal et le lac de Guiers, la région de Saint-Louis produit 122 000 tonnes de poisson par an. En outre, elle abrite plusieurs investissements privés dans la vallée du fleuve Sénégal ».

Au cours de sa mise en œuvre, espère le bailleur de fonds, «le projet favorisera l’émergence de trois pôles de développement agro-industriel à travers trois parcs agro-industriels dans les localités de Ogo, Bokhol et Dahra (de 130 à 150 hectares chacun) et 14 centres d’agrégation et de services, ce qui facilitera la mise en réseau des acteurs des chaînes de valeur.

Il servira de plateforme d’incubation multi-filières et d’intégration de technologies, d’équipements et de services en faveur des Pme/Pmi et des organisations professionnelles agricoles. Ces pôles permettront d’agir pour réduire les facteurs de fragilité liés au phénomène de la migration et de changement climatique notés dans la zone du projet.

ADVERTISEMENT

En termes de réalisations attendues, l’Agropole nord permettra la transformation et la mise en marché d’environ 2,12 millions de tonnes de produits agricoles à partir de la 5e année. En plus de son impact financier et économique, le projet devrait induire la création de 129 800 emplois directs dans les filières agro-sylvo-pastorales et halieutiques ciblées, et 298 800 emplois indirects dans les services connexes».

Aussi, assure le représentant-pays de la Bad au Sénégal cité dans le document, « le projet favorisera l’émergence de trois pôles de développement agro-industriel et facilitera la mise en réseau des acteurs des chaînes de valeur ». Mohamed Chérif d’ajouter : « Il servira de plateforme multi-filières d’incubation et d’intégration de technologies, d’équipements et de services en faveur des petites et moyennes entreprises et industries et des organisations professionnelles agricoles. Ces pôles permettront de réduire les facteurs de fragilité liés au phénomène de migration et de changement climatique notés dans la zone du projet.»

Le 31 octobre 2023, le portefeuille actif du Groupe de la Bad au Sénégal comprenait 35 opérations pour un engagement total de 1380 milliards de francs Cfa.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Déjeuner à l'Elysée : ce que  Diomaye et Macron se sont dit

Déjeuner à l'Elysée : ce que Diomaye et Macron se sont dit

Transfert d'argent : Wave et OM menacés

Transfert d'argent : Wave et OM menacés

Classement Fifa : le Sénégal chute

Classement Fifa : le Sénégal chute

Kaffrine: un étudiant égorge sa nièce de 2 ans

Kaffrine: un étudiant égorge sa nièce de 2 ans

Souveraineté vaccinale : le plaidoyer de Diomaye devant l'Europe

Souveraineté vaccinale : le plaidoyer de Diomaye devant l'Europe

Euro 2024 : l'intelligence artificielle prédit le vainqueur

Euro 2024 : l'intelligence artificielle prédit le vainqueur

Conflits interethniques à Médina Gounass : Pourquoi Embalo ferme sa frontière

Conflits interethniques à Médina Gounass : Pourquoi Embalo ferme sa frontière

Ligue 1 sénégalaise : Sidath Sarr, nouvel entraineur de Teungueth FC

Ligue 1 sénégalaise : Sidath Sarr, nouvel entraineur de Teungueth FC

Perspectives économiques : la bonne nouvelle du FMI pour Diomaye et Sonko

Perspectives économiques : la bonne nouvelle du FMI pour Diomaye et Sonko

ADVERTISEMENT