Orabank : six milliards FCFA détournés

Un scandale de détournement de six milliards FCFA secoue la banque Orabank.

ORABANK

La série de détournement se poursuit à Orabank. Il y a quelques semaines, la Dic avait mis à nu un réseau mafieux au cœur de la banque. Grâce à une complicité interne, des fraudeurs avaient retiré 50 millions Fcfa des comptes des clients de la banque. Le nommé Babacar Tall, agent du « Back office banque digitale était au cœur du système.

Hier encore, six milliards FCFA ont été volés et virés pour un client ayant ouvert plusieurs comptes dans ladite banque. Le client a encaissé les fonds sans jamais rembourser un franc. Un modus operandi pour détourner des fonds. Tous les agents d’Orabank Sénégal concernés par l’octroi de crédits et l’ouverture de comptes sont convoqués à la DIC en charge de l’enquête. Orabank Sénégal qui a constaté le forfait après le départ du Français Luc Morio, a déposé une plainte contre X.

En attendant les conclusions de l’enquête de la DIC, le nouveau directeur général de la banque, Michel Kofi Dorkenoo, qui a succédé à Morio, a pris des mesures conservatoires. Il a limogé quatre cadres de la banque impliqués dans l’octroi des crédits incriminés. Il a suspendu le Comité chargé des crédits ; les décisions relatives aux prêts étant désormais soumises à la maison-mère à Lomé, au Togo. D’autres cadres intervenant dans les crédits ont reçu des avertissements et vont passer devant les enquêteurs de la DIC

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT