Pays africains ayant supprimé les subventions aux carburants entre 2022 et 2023

Dans le monde entier, de nombreux pays maintiennent un certain niveau de subventions aux combustibles fossiles afin de maintenir les prix à un niveau abordable pour leurs citoyens. Les subventions à la consommation de combustibles fossiles dans le monde ont grimpé en flèche en 2022, dépassant pour la première fois les 1 000 milliards de dollars.

Selon la Banque mondiale, la suppression des subventions aux carburants au Nigeria est une bonne chose

Dans le monde, les dépenses ont atteint l'année dernière le chiffre sans précédent de 1 000 milliards de dollars, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE).

Au niveau national, les subventions exercent une pression fiscale importante, entraînant une augmentation des taxes, une hausse des emprunts, une réduction des dépenses publiques et une allocation inefficace des ressources de l'économie. Certains pays africains, par exemple, ont un ratio dette/PIB stratosphérique.

Ces facteurs ont contraint plusieurs pays africains à s'engager sur la voie de la réévaluation, ce qui a conduit certains d'entre eux à opter pour la suppression des subventions aux carburants.

Voici une liste des pays africains qui ont supprimé les subventions aux carburants entre 2022 et 2023.

ADVERTISEMENT

Le Nigéria a supprimé ses subventions aux carburants en mai. La société pétrolière publique nigériane NNPC Ltd a augmenté les prix de l'essence jusqu'à 557 nairas (1,21 $) par litre, contre 189 nairas, quelques jours après que le nouveau président Bola Tinubu a déclaré que les subventions sur les carburants seraient supprimées.

Les gouvernements successifs du Nigeria ont essayé en vain de supprimer ou de réduire les subventions, une question politiquement sensible dans le pays africain le plus peuplé.

Les subventions aux carburants sont devenues insoutenables et le pays est déjà endetté jusqu'au cou. En 2022, le Nigeria a alloué un montant stupéfiant de 4,39 billions de nairas (9,7 milliards de dollars) à la subvention de l'essence, comme l'a indiqué la NNPCL.

Actuellement, le prix du carburant au Nigeria s'élève à 0,817 $ le litre, ce qui place le pays au 22e rang des pays les plus abordables au monde. Parmi les cinq premières nations africaines productrices de pétrole en août 2023, le Nigeria occupe la deuxième place avec une production quotidienne de pétrole de 1,1 million de barils par jour (mbpj).

En mars, la National Petroleum Authority (NPA) du Ghana a pris d'importantes mesures réglementaires, notamment la suppression des subventions aux carburants, afin de maintenir la stabilité du secteur aval du pays (il couvre des activités aussi diverses que le raffinage de pétrole brut, l'approvisionnement, le trading de pétrole et de produits dérivés, la distribution, le commerce et la vente de détail de produits raffinés, indique PwC).

En réponse aux turbulences du marché induites par le conflit russo-ukrainien et les politiques liées à la transition énergétique, la NPA a introduit des plafonds pour les carburants afin d'intervenir et de gérer la volatilité du marché au sein de l'industrie pétrolière et gazière.

C'était la première fois que de telles mesures étaient introduites au cours des trois dernières décennies. Le prix du carburant au Ghana est actuellement de 1,156 $.

En juin, l'Angola a pris la décision de supprimer ses subventions aux carburants, marquant ainsi un changement important dans la fixation des prix des carburants sur le marché intérieur. Ce changement a immédiatement entraîné une augmentation substantielle du prix de l'essence, qui est passé de 160 kwanzas (environ 0,27 $) par litre à 300 kwanzas (environ 0,51 $) par litre.

En 2022, les dépenses de l'Angola pour les subventions aux carburants s'élevaient à un montant stupéfiant de 3,8 milliards de dollars, ce qui fait de cet ajustement politique un pas important vers la viabilité budgétaire. Cette transition intervient alors que l'Angola, selon l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), est le premier producteur de pétrole brut d'Afrique, avec une production quotidienne moyenne de 1,06 million de barils en avril.

En septembre, le prix du pétrole angolais était remarquablement bas, se classant au sixième rang des prix les plus bas au monde, avec seulement 0,362 dollar par litre. Parmi les cinq premiers pays producteurs de pétrole du continent africain, l'Angola occupe la troisième place avec une production quotidienne de 1,1 million de barils par jour (mbpj).

Dès son entrée en fonction en septembre dernier, le président William Ruto a supprimé les subventions au carburant et à la farine de maïs mises en place par son prédécesseur, affirmant qu'il préférait subventionner la production plutôt que la consommation.

Peu de temps après, le gouvernement a augmenté les taxes. Mais la réduction des subventions ainsi que les récentes hausses d'impôts ont augmenté le coût de la vie et contribué aux violentes manifestations antigouvernementales de ces derniers mois.

En août dernier, le Kenya a rétabli une petite subvention afin de stabiliser les prix de détail des carburants pour les 30 prochains jours. Il a été annoncé que le prix de détail maximum d'un litre d'essence resterait stable à 194,68 shillings (1,35 $). Cette décision protège effectivement les consommateurs d'une augmentation de 7,33 shillings, puisque le gouvernement absorbera ce coût par l'intermédiaire d'un fonds de stabilisation des prix.

Aujourd'hui, le prix du carburant au Kenya a dépassé la barre des 200 KSh (1,36 $) et pourrait augmenter de 0,07 $ par mois jusqu'en février 2024.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le député El Hadj Malick Guèye est décédé

Le député El Hadj Malick Guèye est décédé

Espagne : Youssou Ndour fait docteur honoris causa

Espagne : Youssou Ndour fait docteur honoris causa

La Justice freine Nafissatou Diouf qui a viré son DG adjoint

La Justice freine Nafissatou Diouf qui a viré son DG adjoint

Une très mauvaise nouvelle tombe pour Aliou Cissé

Une très mauvaise nouvelle tombe pour Aliou Cissé

Dépigmentation au Sénégal : 100% de décès pour les cancers cutanés...

Dépigmentation au Sénégal : 100% de décès pour les cancers cutanés...

Le patron de la DIC et de la Sûreté urbaine visés par la justice espagnole

Le patron de la DIC et de la Sûreté urbaine visés par la justice espagnole

La Norvège annonce l'ouverture d'une ambassade à Dakar

La Norvège annonce l'ouverture d'une ambassade à Dakar

Après le Président Diomaye, Ousmane Sonko presse les fonctionnaires

Après le Président Diomaye, Ousmane Sonko presse les fonctionnaires

Xavi : Ce samedi pourrait être un grand jour pour Mikayil Faye

Xavi : "Ce samedi pourrait être un grand jour pour Mikayil Faye"

ADVERTISEMENT