Pétrole sénégalais : la production des premiers barils reportée

L’opérateur Woodside a annoncé le report de la date de la production des premiers barils de pétrole, qui était prévue au cours de cette année 2023.

petrole-et-gaz-entre-le-senegal-et-la-mauritanie-

Les sénégalais ne verront plus les premiers barils de pétrole sortir de leur gisement pétrolier local, en 2023. L’opérateur Woodside vient d’effectuer l’annonce officielle du report de la date de production. Woodside, qui détient 82% du gisement pétrolier Sangomar, a annoncé ce mardi, qu’il faudra attendre désormais en 2024, pour voir les premiers barils de pétrole du pays sortir du gisement du gisement pétrolier sénégalais.

La compagnie pétrolière, dit avoir effectué un examen des coûts et du calendrier de la phase1 du développement. Mais, elle déclare avoir décelé de nécessaires correctifs sur les travaux liés au navire flottant de stockage et le déchargement de la production (Fpso).

«Le premier pétrole est désormais prévu pour la mi-2024 et le coût total du projet devrait passer de 4,9 à 5,2 milliards de dollars américains. Soit une augmentation de 7 à 13 % par rapport à l'estimation précédente des coûts de 4,6 milliards de dollars», informe Woodside. La Pdg de la compagnie, Meg O'Neill, a déclaré que ces travaux de réparation étaient inattendus.

« Nous avons pris la décision prudente de faire effectuer les travaux de réparation pendant que le Fpso reste au chantier naval de Singapour. Cela minimise l'impact sur le calendrier du projet car il est plus sûr, plus efficace et plus rentable que d'entreprendre les travaux au large du Sénégal », dit-elle.

Meg O'Neill précise que le changement de calendrier du projet n'a aucun impact sur les prévisions de production de Woodside pour 2023. Au 30 juin 2023, le projet global était achevé à 88 %. La campagne d'installation sous-marine était achevée à 76 %, la portée des travaux sous-marins étant achevée à 95 %. Le programme de forage de développement se poursuit avec 12 des 23 puits forés et complétés.

ADVERTISEMENT

« Le navire de forage Ocean BlackHawk a terminé avec succès sa portée de travail en juillet et l'activité de forage restante sera complétée par l'Ocean BlackRhino. Les résultats des puits à ce jour ont confirmé la qualité de la ressource », informe Woodside.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Insécurité alimentaire : quatre régions du Sénégal menacées

Insécurité alimentaire : quatre régions du Sénégal menacées

Escroquerie : R. A. Badji se fait passer pour un gendarme et finit en prison

Escroquerie : R. A. Badji se fait passer pour un gendarme et finit en prison

Kolda: le présumé terroriste polono-guinéen placé sous bracelet électronique

Kolda: le présumé terroriste polono-guinéen placé sous bracelet électronique

Droits humains : après les USA, Amnesty épingle Macky Sall et son régime

Droits humains : après les USA, Amnesty épingle Macky Sall et son régime

Inceste à Guédiawaye : il transforme sa fille adoptive de 12 ans en objet sexuel

Inceste à Guédiawaye : il transforme sa fille adoptive de 12 ans en objet sexuel

Violences politiques : vers la création d’une commission d’indemnisation des victimes

Violences politiques : vers la création d’une commission d’indemnisation des victimes

Gambie : une nouvelle lois pour juger les crimes commis sous Yahya Jammeh

Gambie : une nouvelle lois pour juger les crimes commis sous Yahya Jammeh

Mauritanie : Mohamed Ould Abdel Aziz, en prison, entend déposer sa candidature

Mauritanie : Mohamed Ould Abdel Aziz, en prison, entend déposer sa candidature

Trafic de drogue et association de malfaiteurs : Aliou Sow fixé sur son sort le 27 mai

Trafic de drogue et association de malfaiteurs : Aliou Sow fixé sur son sort le 27 mai

ADVERTISEMENT