Ressources budgétaires : 1237 milliards FCFA mobilisées fin mai

Au terme des cinq premiers mois de 2022, la gestion budgétaire a été marquée par une amélioration de la mobilisation des recettes budgétaires associée à un accroissement important des dépenses, selon le point mensuel de conjoncture de la Direction des prévision et des études économiques (DPEE).

Ministère des finances

Concernant les ressources, elles sont constituées de recettes budgétaires chiffrées à 1231,8 milliards FCFA et de dons budgétaires estimés à 5,4 milliards FCFA. La bonne tenue des ressources est attribuable aux recettes budgétaires qui ont enregistré une hausse de 269,0 milliards (+27,9%) sous l’impulsion de la hausse des recettes fiscales (+31,6%).

S’agissant de celles-ci, estimées à 1182,6 milliards, leur progression reflète la bonne tenue des recouvrements des impôts directs, des taxes sur biens et services intérieurs et des droits mobilisés au cordon douanier qui se sont accrus, respectivement, de 98,5 milliards, 99,6 milliards et 77,4 milliards pour se situer à 407,2 milliards, 313,6 milliards et, 363,0 milliards à fin mai 2022.

La mobilisation des ressources a aussi bénéficié de la régularisation du FSIPP qui s’est conforté de 25,4% pour se situer à 63,1 milliards à fin mai 2022. Cependant, cette tendance a été atténuée par la suspension de la taxe à l’exportation d’arachide et la baisse sur les droits d’enregistrement avec des replis respectifs de 6,3 milliards et 5,9 milliards. Quant aux recettes non fiscales, elles ont régressé de 15,2 milliards à cause du retard dans la mobilisation.

Au titre des dépenses publiques (hors dépenses financées sur ressources extérieures), elles ont été exécutées à hauteur de 1837,7 milliards à fin mai 2022 contre un montant de 1374,8 milliards un an auparavant, soit une hausse de 462,9 milliards (+33,7%). Cette progression s’explique par l’augmentation soutenue des dépenses d’investissement financées sur ressources intérieures et celles de fonctionnement, notamment les transferts et subventions.

ADVERTISEMENT

En effet, les dépenses en capital financées sur ressources intérieures ont progressé de 270,1 milliards (+81,7%) pour se situer à 600,5 milliards, à fin mai 2022. Au titre des transferts et subventions estimés à 515,2 milliards, une hausse de 110,6 milliards (+27,3%) a été enregistrée, en glissement annuel traduisant notamment les efforts de l’Etat dans le secteur énergétique et au plan social pour atténuer la hausse des prix intérieurs. En outre, la masse salariale et les charges d’intérêts sur la dette, évaluées respectivement à 405,3 milliards et 163,0 milliards, ont enregistré des progressions respectives de 11,5% et 13,2%.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Le Sénégal éliminé en 8e, Aliou Cissé va passer aux aveux

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Agression de MNF: une autre journaliste alerte sur sa sécurité

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Kaolack : un corps sans vie découvert dans un puits !

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Le Kenya et Haïti signent un accord pour l'envoi de policiers dans l'île

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Haïti : Port-au-Prince subit la violence des gangs !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Tribunal de Commerce de Dakar : les contentieux en chiffres !

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Naufrage à Saint-Louis : des migrants étaient attachés dans la pirogue

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

Chavirement d’une pirogue à Saint-Louis : six individus arrêtés

ADVERTISEMENT