Sénégal : le déficit commercial se dégrade de 80 milliards FCFA

Au mois de novembre 2023, le déficit commercial du Sénégal s'est dégradé de 80,2 milliards FCFA pour se situer à 370,8 milliards, comparé au mois précédent.

Déficit commercial

Cette situation est la résultante de la progression des importations (+80,7 milliards) couplée à une baisse des exportations (-9,1 milliards). Ainsi, le taux de couverture des importations par les exportations est évalué à 38,1%, contre 44,9% au mois précédent, soit un recul de 6,9 points de pourcentage. Les exportations de biens sont estimées à 227,9 milliards au mois de novembre 2023 contre 237,0 milliards un mois auparavant, soit un repli de 3,8% (-9,1 milliards). Ce fléchissement est, essentiellement, imputable au recul des ventes de produits pétroliers (-20,6 milliards), de titane (-2,6 milliards) et d'acide phosphorique (-1,8 milliard).

Néanmoins, la baisse des expéditions de biens a été ralentie, notamment, par le renforcement des ventes de produits halieutiques (+10,5 milliards), de légumes frais (+2,6 milliards) et d'or brut (+1,6 milliards). En glissement annuel, les exportations de biens ont reculé de 30,7% (-100,7 milliards), en relation avec la baisse des ventes de produits halieutiques (-39,2 milliards), d'or brut (-21,1 milliards), de produits pétroliers (-13,4 milliards), d'acide phosphorique (-11,8 milliards), de produits arachidiers (-2,5 milliards) et de ciment hydraulique (-2,1 milliards).

Cette baisse a été atténuée par l'augmentation des ventes de légumes frais (+2,4 milliards) et de zircon (+1,0 milliard). Au niveau de la zone Uemoa, les exportations de biens sont estimées à 60,2 milliards durant la période sous- revue contre 74,3 milliards le mois précédent, soit une régression de 18,9% (-14,1 milliards). Elles représentent 26,4% de la valeur totale des exportations de biens du mois de novembre 2023. Le Mali reste le premier client du Sénégal, au niveau de l'Union, avec une part estimée à 71,9% contre 77,8%, comparé à octobre 2023. Les produits pétroliers restent les principaux produits exportés vers ce pays partenaire avec une part de marché de 47,6% contre 59,4% en octobre 2023.

Hausse des importations

Au mois de novembre 2023, les importations de biens se sont inscrites en hausse de 13,5% (+80,7 milliards), se situant à 680,3 milliards, comparé au mois précédent. Cette hausse est imputable à la progression des achats d'autres produits pétroliers (+55,7 milliards), de « véhicules, matériels de transport, pièces détachées automobiles » (+33,4 milliards), de produits pharmaceutiques (+5,0 milliards), de « froment et méteil » (+4,8 milliards), de « machines, appareils et moteurs » (+3,6 milliards) et de maïs (+2,4 milliards). Cette tendance haussière des importations a été amoindrie par le recul des achats d'huiles brutes de pétrole (-58,1 milliards) et de riz (-14,8 milliards).

ADVERTISEMENT

En glissement annuel, les importations de biens se sont repliées de 2,4% (-16,5 milliards), en liaison avec le recul des achats d'huiles brutes de pétrole (-67,1 milliards), de riz (28,0 milliards), d'autres produits pétroliers (-5,8 milliards) et de « froment et méteil » (-2,3 milliards). Toutefois, le repli des importations de biens a été atténué par l'augmentation des achats de « véhicules, matériels de transport, pièces détachées automobiles » (+26,6 milliards), de « machines, appareils et moteurs » (+24,6 milliards), de produits pharmaceutiques (+3,1milliards) et de « fruits et légumes comestibles » (+2,5 milliards).

Au mois novembre 2023, les importations en provenance des pays de l'Uemoa, sont évaluées à 13,9 milliards, soit une progression de 69,7% (+5,7 milliards) par rapport à octobre 2023. Ainsi, elles ont représenté 2,0% de la valeur totale des importations de biens durant le mois sous-revu contre1,4% le mois précédent. Le Mali devient le principal fournisseur du Sénégal au niveau de l'Uemoa, avec une part estimée à 53,3% contre 1,1%, comparé au mois précédent. Les achats en provenance de ce pays sont, principalement, les autres véhicules terrestres (95,4%).

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT