Sénégal : les achats de riz pakistanais ont augmenté à 100 000 tonnes en 2023

Le Pakistan est le 4ème exportateur mondial de riz derrière l’Inde, la Thaïlande et le Vietnam. Alors que les restrictions de l’Inde affectent l’Afrique de l’Ouest, le pays asiatique compte renforcer sa présence dans cette région névralgique pour le commerce mondial de la céréale.

Riz

Au Sénégal, les importations de riz depuis le Pakistan ont atteint environ 100 000 tonnes entre novembre et décembre dernier. C’est ce qu’indiquent les récentes données de Trade Data Monitor (TDM) et du Bureau des statistiques du pays asiatique relayées par le Département américain de l’agriculture (USDA) dans son rapport d’avril sur le marché céréalier mondial.

Ce volume est en forte hausse comparativement au stock de seulement 5 000 tonnes acheté par le pays d’Afrique de l’Ouest sur la même période un an plus tôt. Si officiellement les raisons de ce boom n’ont pas encore été avancées, plusieurs analystes voient cela comme le résultat de la diversification des sources d’approvisionnement de la part des importateurs sénégalais confrontés à des restrictions commerciales imposées par l’Inde depuis un an et demi.

Les catégories telles que le riz brisé constituant plus de 95 % des achats mondiaux du Sénégal ont été en effet interdites d’exportation par les autorités indiennes. Cette démarche si elle a été suivie de dérogations en faveur du pays de la Teranga a toutefois poussé de nombreux opérateurs du marché local à chercher d’autres fournisseurs à bas prix.

Dans un tel contexte, le Pakistan est une cible de choix offrant des tarifs plus bas grâce à sa plus faible monnaie (roupie pakistanaise) et des conditions de livraison FOB plus intéressantes en raison d’un avantage logistique comparativement aux autres fournisseurs d’Asie du Sud-Est, d’après le Département américain de l’agriculture (USDA).

Grâce à une abondante récolte, le pays pourrait exporter durant la campagne 2023/2024 jusqu’à 5,7 millions de tonnes de riz contre 4,5 millions de tonnes un an plus tôt, selon les données de l’USDA. Cette progression d’une année sur l’autre tranche avec les baisses attendues dans les pays du top 3 (Inde, Thaïlande et Vietnam) d’ici la fin de ladite campagne.

ADVERTISEMENT

Plus globalement, la percée du riz pakistanais vers la fin de l’année dernière a fait du Sénégal, la 5ème destination pour les envois du pays asiatique derrière l’Indonésie, la Malaisie, l’Afghanistan et les Philippines.

Il faut noter également qu’en dehors du Sénégal, d’autres pays du continent ont aussi enregistré une forte hausse de leurs achats de riz depuis le Pakistan. Il s’agit de Madagascar, du Kenya, de la Tanzanie, de Djibouti et de la Côte d’Ivoire.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Bangladesh: un million de personnes fuient l'arrivée du puissant cyclone Remal

Bangladesh: un million de personnes fuient l'arrivée du puissant cyclone Remal

Le tabagisme coûte 122 milliards FCFA par an à l’État (rapport)

Le tabagisme coûte 122 milliards FCFA par an à l’État (rapport)

Correction des copies des examens : Moustapha Guirassy reprécise ses propos

Correction des copies des examens : Moustapha Guirassy reprécise ses propos

Burkina Faso : la transition militaire prolongée de 5 ans

Burkina Faso : la transition militaire prolongée de 5 ans

Dakar : un prêtre sauvagement agressé à la machette !

Dakar : un prêtre sauvagement agressé à la machette !

Koumpentoum : un douanier retrouvé mort chez lui

Koumpentoum : un douanier retrouvé mort chez lui

Un nouveau variant plus contagieux que le Covid-19 circule

Un nouveau variant plus contagieux que le Covid-19 circule

Nicki Minaj arrêtée en possession de drogue

Nicki Minaj arrêtée en possession de drogue

Départ de Amadou Bâ : l'APR réplique

Départ de Amadou Bâ : l'APR réplique

ADVERTISEMENT