Sénégal : vers une hausse du prix du riz

Avec la guerre en Ukraine, les prix du blé et du maïs ont flambé. Le riz n’avait jusqu’alors pas été touché outre-mesure. Mais cela va changer.

Riz

Dès ce vendredi 09 septembre 2022, l’Inde impose un droit de douane de 20% sur les exportations de riz blanc et de riz brun (complet). En ce qui concerne le riz brisé, il est désormais tout simplement interdit d’en exporter.

C’est du lourd. L’Inde est le premier exportateur de riz, représentant environ 40% du commerce mondial. En 2021, le pays a exporté un volume record de 21,5 millions de tonnes de riz. C’est plus que les expéditions combinées des quatre autres plus grands exportateurs (Thaïlande, Vietnam, Pakistan et États-Unis).

Le riz brisé, dont les exportations sont maintenant interdites, est plutôt utilisé pour nourrir le bétail (celui produit en Inde est surtout acheté par la Chine), mais il est également envoyé en Afrique pour l’alimentation humaine.

Cette imposition est comme un cauchemar pour les pays importateurs de riz comme le Sénégal. Le Directeur du commerce intérieur alerte : «Dans tous les cas, nous Sénégal, ça va nous impacter. Cela suppose que notre riz, si nous voulons l’acheter en Inde, nous reviendra 20% plus cher», a indiqué Omar Diallo, Directeur du Commerce Intérieur (Dci).

Et pour savoir pourquoi les ménages sénégalais ont du souci à se faire, il faut comprendre que nous consommons 90 000 tonnes de riz importé au Sénégal. Et dans ce 90 000 tonnes, il y a pratiquement 80 000 tonnes de riz ordinaire. «Or, pratiquement 90 % de ce riz provient de l’Inde. C’est-à-dire le riz brisé indien que nous consommons», indique le Dci sur Rfm.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Burkina : l’ambassade de France brûlé par les manifestants

Burkina : l’ambassade de France brûlé par les manifestants

Ministres virés du gouvernement : le jour d'après

Ministres virés du gouvernement : le jour d'après

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Le fils de ce ministre percute un scootériste, il conduisait un véhicule du Palais

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Afrique de l'Ouest et du Centre : plus de 80% des citoyens veulent une monnaie unique

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

Pape Diouf immortalisé en Côte d’Ivoire

CAN 2025 : la CAF retire l'organisation à la Guinée

CAN 2025 : la CAF retire l'organisation à la Guinée

Rentrée des classes : 3.810.000 élèves et 91.967 enseignants attendus

Rentrée des classes : 3.810.000 élèves et 91.967 enseignants attendus

Affaire Kalifone : L'avocat de Adja Thiaré devant le Conseil de discipline

Affaire Kalifone : L'avocat de Adja Thiaré devant le Conseil de discipline

Santé : une grève illimitée envisagée

Santé : une grève illimitée envisagée