Sunu Assurances : Pathé Dione fut prof. de Maths

Ce 12 janvier 2022 à Paris, le franco sénégalais Pathé Dione est décédé. Ce que vous ne saviez pas sur le défunt patron de Sunu Assurances.

Pathé  Dione

« Pathé Dione est décédé. » Annoncée par la grande majorité des médias économiques couvrant le continent, la nouvelle se répand comme une trainée de poudre dans les cercles financiers africains. L'homme était réputé discret. Ce désir de discrétion, il le doit peut-être à son soldat de père ou alors, était-ce l’effacement qui caractérise le prof de mathématiques que rêvait de devenir le natif de Dakar. Qu’importe, et même heureusement, que Pathé Dione n’a pas fini soldat ou professeur. Grâce à lui, des milliers d’Africains ont désormais accès à une offre continentale d’assurance et à bien d’autres services financiers.

Le professeur de maths qui a inventé Sunu Assurance

L’histoire de Pathé Dione commence en 1942 à Dakar, en plein Sénégal colonial, où il voit le jour. Dès qu’il a l’âge d’aller à l’école, son père, alors militaire de l’armée française l’inscrit dans une école de sa ville. Il y fait ses études primaires et secondaires, avant de partir pour la France où il étudie les mathématiques et rêve de devenir enseignant. Le jeune Sénégalais réalise son rêve et devient professeur de mathématiques à partir de 1966 à 24 ans. Un programme de coopération lui permet d’aller enseigner au Tchad pendant 6 ans. A son retour, il a envie de poursuivre ses études.

« Seulement, j’étais déjà chef de famille. Je ne pouvais pas reprendre des études universitaires, notamment dans le domaine de l’économie, à temps plein. J’ai alors trouvé un job auprès des mutuelles du Mans, à l’époque ça s’appelait Mutuelles générales françaises, tout en étudiant. C’est là que j’ai découvert le métier d’assureur », révèle-t-il dans une interview accordée à Financial Afrik. A ce moment, il ne sait pas encore combien les assurances auront un rôle important à jouer dans sa vie. « Je n’avais pas pour ambition de rester dans ce métier », confie-t-il. A l’époque il pensait juste se servir de ce travail pour payer ses études et subvenir à ses besoins. Lorsqu’il obtient son doctorat en économie à la Sorbonne en 1980, la direction de la mutuelle du Mans lui conseille de suivre des formations dans le domaine des assurances.

L’assurance, sa deuxième naissance

ADVERTISEMENT

« On m’a dit que je gagnerais à faire connaissance avec le secteur parce que les mathématiques que j'aimais bien y avaient une large place. Ils m'ont poussé à faire le concours d'entrée à l'Ecole nationale d'assurances à Paris. Une fois réussi on m’a demandé de faire le cycle supérieur qui durait deux ans puis l'équivalent d'un 3ème cycle au centre des Hautes études d'assurances », raconte Pathé Dione. Il y obtient ses diplômes en 1979 et est immédiatement embauché par un groupe américain, Cigna Corporation. En 1980, son nouvel employeur l’envoie en Côte d’Ivoire pour y créer une filiale, la Colina. Elle deviendra par la suite Saham, principal concurrent de Sunu. Son travail à Cigna Corporation le fait remarquer par l’Union des Assurances de Paris, qui fait de Pathé Dione, son directeur Afrique de 1984 à 1997, lorsque Axa, un autre assureur, assimile l’UAP après une acquisition. Mais Axa vise essentiellement l’Asie.

10 ans après sa création, le groupe Sunu a grandi. Il comprend 15 compagnies. Pathé Dione confie la gestion de cet empire naissant a des directeurs assistés d’un conseil d’administration. Ils chapeautent près de 800 employés qui aident à générer à la fin de l’exercice 2007 avec un chiffre d’affaires de 78 millions d’euros. Après avoir diversifié ses activités en créant Sunu Banque Togo, il a racheté, au Sénégal, 54,11% des actions de BICIS, la filiale locale de BNP Paribas

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Touba : un employé d'une école, abuse d'une fille de 9 ans

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Marseille : Iliman Ndiaye reste, Ismaïla Sarr sur le départ

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

Medina : ils volent leur employeur pour aller au Nicaragua

Véhicules de la présidence volés : des marabouts et des généraux...

Véhicules de la présidence "volés" : des marabouts et des généraux...

Kush : cette nouvelle drogue qui ravage l'Afrique de l'ouest

Kush : cette nouvelle drogue qui ravage l'Afrique de l'ouest

Vol en réunion : quatre malfaiteurs amputent les doigts de leur victime

Vol en réunion : quatre malfaiteurs amputent les doigts de leur victime

Tabaski : les populations invitées à ne pas jeter des déchets dans les caniveaux

Tabaski : les populations invitées à ne pas jeter des déchets dans les caniveaux

UGB : 163 étudiants dépistés de l’hépatite B

UGB : 163 étudiants dépistés de l’hépatite B

Gare du TER de Colobane : un Malien arrêté avec 25 sachets de kush

Gare du TER de Colobane : un Malien arrêté avec 25 sachets de kush

ADVERTISEMENT