Affaire 'Sweet Beauté' : Ousmane Sonko prend la parole et se moque d'Adji Sarr

Le leader du Pastef s'est adressé aux Sénégalais ce mercredi, à travers un live sur ces plateformes digitale. Cette fois-ci, le procès « Sweet Beauté » était à l'ordre du jour et Ousmane Sonko n'a pas raté son accusatrice.

Ousmane Sonko raille Adji Sarr

Dès l'entame de son discours, le maire de Ziguinchor a encore rappelé aux Sénégalais que cette affaire Sweet Beauté n'est qu'une farce. Un complot orchestré par le président Macky Sall pour éliminer un adversaire politique.

« Je me désole de ce qui s'est passé ce mardi, avec ce procès qui constitue une honte pour la Nation quelque soit ta religion et ta culture. C'est pour vous éviter cet affront que j'ai toujours considéré que ce dossier ne devrait même pas dépasser l'étape des enquêtes », a déclaré Ousmane Sonko qui signale le manque de preuve attestant sa culpabilité dans l'affaire « Sweet Beauté ».

« Vous avez constaté que tout au long du procès, aucun des cinq témoins n'a confirmé les accusations d'Adji Sarr. Et comme par hasard, une personne dont le nom n'est jamais apparu dans le dossier, a témoigné dans cette affaire », a-t-il ajouté.

ADVERTISEMENT

Dans son discours, le leader du Pastef a pour la première fois lancé des piques à Adji Sarr. Sans citer son nom, Ousmane Sonko déclare que s'il devait violer une femme, l'ex-masseuse ne serait pas sa cible. Car selon lui, cette dernière ressemble à un chimpanzé qui souffre d'AVC. « Souma done siff, dou danguine bou AVC bi lay violé », a-t-il lancé.

Des propos qui depuis, ce matin, enflamment la toile. En effet, les « pastéfiens » se moquent de l'ex-masseuse en mettant en collage sa photo avec celui d'un single.

Il faut aussi noter que depuis le procès, Adji Sarr est victime de moquerie à cause d'une photo d'elle prise au tribunal. Sur la toile, les internautes estiment que l'accusatrice d'Ousmane Sonko qui apparaissait toujours radieuse sur les vidéos Snap a vendu du faux aux sénégalais.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

Tambacounda : Plus de 40 détenus «politiques» libérés

ADVERTISEMENT