Halima Gadji : Les vraies raisons d’un départ

Dans les coulisses du départ de Halima Gadji de la série « Maîtresse d’un homme marié » ! L’artiste n'était pas reconnue à sa juste valeur. Le différend qui l’opposait à Marodi n’était pas seulement un problème de cachet, a révélé L'Observateur.

Halima Gadji

Halima a été surprise que la série "MDHM" a été vendue aux chaînes A+ et à Sunu Yeuf, sans qu’elle ne perçoive une contrepartie financière. Ce n’est pas tout. Son image a été utilisée, à son insu, à des fins commerciales dans des stations de métro en France. Ces photos servaient d’affiches un peu partout dans la métropole française.

Son salaire passe de 300 à 900 mille Fcfa/mois

Halima percevait un salaire de 300.000 Fcfa pour 8 mois de tournage. Alors que d’ordinaire hors saison MDHM, elle pouvait facilement se faire 1 million Fcfa. Son agence Anzul qui gère désormais son image, aurait pris langue avec Marodi pour renégocier son contrat. L’agence exige que son égérie soit payée par jour comme c’est la règle dans le milieu. Son salaire est donc passé du simple au triple. Les négociations étaient donc en bonne voie entre les deux parties et une date avait même été retenue pour l’arrivée d’Halima au Sénégal. Jusqu’à ce qu’Anzul réclame l’emploi du temps de son actrice et le scénario pour mieux gérer son temps.

Ce dernier tenait à savoir si son rôle était bien conforme à son statut d’actrice principale, histoire d’écarter toute mauvaise surprise. Une demande à laquelle Marodi a refusé d’accéder. Un e-mail a été envoyé par Marodi à l’agence d’Halima pour annoncer qu’il préférait retirer Halima de la série, tout en lui souhaitant bonne chance. Un coup de massue pour l’artiste qui s’est sentie trahie.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn