ADVERTISEMENT

La garde à vue de Nitdoff comme si vous y étiez

Nitdoff a été arrêté hier, chez lui à Nord-Foire, par la Sûreté urbaine. Pulse vous plonge dans les coulisses de la garde-à-vue du rappeur-activiste très proche de Pastef et d'Ousmane Sonko.

Le rappeur sénégalais Nitdoff

Le rappeur Mor Talla Guèye alias Nitdoff Sarkozy a été placé en garde à vue, hier, au commissariat central de Dakar. Il a été interpellé suite à une vidéo sur les autorités judiciaires du pays. Comment s'est passée son audition au terme de laquelle il est poursuivi pour cinq infractions : appel à l'insurrection, outrage à magistrats, appel à la violence, appel à la désobéissance aux institutions, menaces de mort à l'encontre des autorités judiciaires, injures publiques.

ADVERTISEMENT

La journée avait commencé dans la matinée, entre les murs du commissariat central. Une garde à vue durant laquelle le rappeur était avec ses avocats dont Me Moussa Sarr. Face aux enquêteurs, le rappeur a confirmé l’authenticité de la vidéo avouant que c’est bien lui. Sans broncher, il va confesser l’ensemble des propos incriminés dans la vidéo, rapporte LOBS.

Face aux policiers Nitdoff a rappelé avoir présenté des excuses publiques pour ses dérapages dans le Live incriminé. Pour le reste, il a tenté de justifier ses positions. À propos de l’outrage à magistrat, le rappeur a déclaré qu’il répondait au «Juge Dème», qui avait fait une sortie sur les audio de l’affaire Sweet Beauty. Pour l’appel à l’insurrection, il estime que Aliou Dembourou Sow, Kaliphone, Ameth Suzanne Camara ont dit pire sans être inquiétés, dans les colonnes de Libération.

Par ailleurs Nitdoff a confié qu’il n’a jamais parlé du Président Macky Sall. Et qu'il ciblait les théoriciens du 3e mandat qu'il qualifie d'« ennemis du peuple ». L’activiste maintient que ces derniers doivent être mis hors d’état de nuire. « Si je devais parler du Président, j’allais le faire car je n’ai pas peur de lui », a-t-il souligné.

Au terme de son audition, sa garde à vue lui a été notifiée. Il sera déféré, sauf revirement, ce matin devant le procureur de la République.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

L'ex-proc, Massaly : les chemins de la com’ [Opinion du Contributeur]

L'ex-proc, Massaly : les chemins de la com’ [Opinion du Contributeur]

Arrestation imminente pour Baba Tadian

Arrestation imminente pour Baba Tadian

Double évasion à la prison de Mbour, un inculpé pour meurtre dans le lot

Double évasion à la prison de Mbour, un inculpé pour meurtre dans le lot

Voyages nocturnes : les transporteurs gagnent une heure supplémentaire

Voyages nocturnes : les transporteurs gagnent une heure supplémentaire

Comment supprimer ses données personnelles sur internet sans laisser de traces ?

Comment supprimer ses données personnelles sur internet sans laisser de traces ?

Bournemouth : le transfert de Nicolas Jackson bloqué

Bournemouth : le transfert de Nicolas Jackson bloqué

Affaire Sweet Beauté : Sonko saisit la Chambre d'accusation

Affaire Sweet Beauté : Sonko saisit la Chambre d'accusation

Une nouvelle plainte contre le Tiktokeur Samba Ka

Une nouvelle plainte contre le Tiktokeur Samba Ka

Rebondissement dans l'affaire des 805 kg de cocaïne saisis

Rebondissement dans l'affaire des 805 kg de cocaïne saisis

ADVERTISEMENT